Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Cullen s'installe chez les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'attaquant des Sénateurs Matt Cullen a profité du congé olympique de deux semaines pour se familiariser avec ses nouveaux coéquipiers et de s'installer. Il a été obtenu par Ottawa lors d,une transaction le 12 février dernier (Photo par Mike Stobe/Getty Images).
La pause olympique ne fut pas de tout repos pour Matt Cullen.


Cependant, l’arrêt des activités dans la Ligue nationale de hockey pendant deux semaines ne pouvait pas arriver à un meilleur moment pour le vétéran de 33 ans. La vie de Cullen a quelque peu basculé depuis que les Sénateurs d’Ottawa ont fait son acquisition le 12 février, lors d’une transaction avec les Hurricanes de la Caroline.

Il a fallu vendre une maison à Raleigh. Ensuite, il a déménagé sa femme Bridget, enceinte, et leurs deux fils à Virginia, au Minnesota, pour y demeure pendant un certain temps.

Somme toute, le moment de la transaction fut propice pour Cullen, qui a aussi profité de quelques séances pour s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers.

« J’ai cru qu’il aurait été mieux que l’échange survienne à la date limite (3 mars) mais à vrai dire j’ai changé d’opinion », a déclaré Cullen après la séance d’entraînement des Sénateurs aujourd’hui au Bell Sensplex. Je suis très heureux que cela se soit produit avant (la pause). Il y a tellement de choses à faire. Il ne s’agit simplement pas de changer d’équipe.

« Donc, c’était bien. Je n’avais pas réalisé le fait que de m’établir ici était si différent, lorsque je me suis installé et entraîné avec les gars. J’évoluais en Caroline depuis un bon bout de temps et j’étais confortablement installé là-bas. Donc, le fait de changer (de système) me prendra un certain temps pour m’y adapter. »

Il n’est pas trop difficile de s’adapter lorsque vous êtes jumelés à Mike Fisher et Alex Kovalev, du moins pour le moment. Même si Cullen est un centre naturel, il est suffisamment polyvalent pour jouer à l’aile, ce qui a permis à l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, de créer ce trio lors de la victoire des siens 4-3 sur les Islanders de New York, lors du dernier match avant la pause, le 14 février dernier.

J’ai cru qu’il aurait été mieux que l’échange survienne à la date limite (3 mars) mais à vrai dire j’ai changé d’opinion. Je suis très heureux que cela se soit produit avant (la pause). Il y a tellement de choses à faire. Il ne s’agit simplement pas de changer d’équipe. Donc, c’était bien. Je n’avais pas réalisé le fait que de m’établir ici était si différent, lorsque je me suis installé et entraîné avec les gars. J’évoluais en Caroline depuis un bon bout de temps et j’étais confortablement installé là-bas. Donc, le fait de changer (de système) me prendra un certain temps pour m’y adapter. - Matt Cullen
« Présentement, nous avons six ou sept centres naturels, donc quelqu’un doit jouer à l’aile, a dit Clouston. Il faudra définir les rôles afin de déterminer ce qui pourra aider l’équipe. Si cela signifie qu’il (Cullen) sera à (l’aile) gauche, c’est correct. Si nous avons besoin de lui pour certaines mises en jeu, il pourrait aussi bien acquitter cette tâche.

« Il ressemble à un joueur polyvalent. Il a toujours évolué ainsi et nous aurons besoin de lui pour cela. »

Cullen a déclaré qu’il avait été « complètement stupéfait » d’avoir été échangé et à Ottawa. Il avait entendu des dires à ce sujet lorsque les Hurricanes n’avaient pratiquement plus de chance de participation aux séries avant Noël, une étonnante surprise étant donné que la Caroline s’était rendue jusqu’en finale de l’Association de l’Est le printemps dernier. Toutefois, il est ravi de se joindre à une formation qui a d’excellentes chances de faire les séries.

« J’étais ravi », a déclaré Cullen, qui avait aidé les Hurricanes à remporter la Coupe Stanley en 2005-2006. « Je ne me joins pas à une équipe en difficulté, mais plutôt à une formation qui connait beaucoup de succès. Je me sens privilégié de me joindre à une bonne équipe et l’occasion est belle pour se rendre loin lors des séries éliminatoires. »

Fisher, notamment, croit que l’expérience de Cullen en tant que gagnant de la Coupe Stanley avec la Caroline pourrait profiter grandement aux Sénateurs.

« L’expérience est très importante et il a gagné (la Coupe), a dit Fisher. Plusieurs d’entre nous n’ont pas gagné. Je crois qu’il nous aidera beaucoup. »


En voir plus