Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Culek savoure une étape vers son rêve

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'attaquant tchèque Jakub Culek a prouvé sa détermination pour son rêve de hockeyeur en déménageant en Amérique du Nord pour jouer avec l'Océanic de Rimouski (LHJMQ) la saison dernière (Photo par Claus Andersen/Getty Images).
Dans une ville remplie de rêveurs, Jakub Culek a franchi une étape importante samedi vers le sien.


Après avoir échangé leur sélection de première ronde la veille, les Sénateurs d’Ottawa sont finalement entrés en scène lors du 2e jour du Repêchage amateur 2010 de la LNH à Los Angeles. Ils estiment qu’ils ont mis la main sur un bon joueur en Culek, un centre et attaquant qui a passé la dernière saison avec l’Océanic de Rimouski dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Culek ne pouvait cacher son enthousiasme après s’être présenté à la table des Sénateurs au Staples Center et enfilé le chandail et la casquette de l’équipe. Même s’il n’avait aucune raison de tenter de le faire.

« C’est très bien », a déclaré l’athlète de 17 ans natif de la petite localité de Plzen en République tchèque.  « Il s’agit d’une très bonne équipe. C’est mon rêve. Toutes les équipes (dans la Ligue nationale de hockey) sont très bonnes. Cette équipe, selon moi, est peut-être encore meilleure. »

Son geste peut-être le plus important au sujet de son engagement pour un avenir dans la LNH est survenu il y a un an, lorsque Culek a pris la décision de déménager en Amérique du Nord. Le choc culturel fut doublement difficile à Rimouski, une communauté majoritairement francophone dans le Bas-Saint-Laurent.

« Ce fut bénéfique pour moi, a dit Culek. Les gens sont gentils à Rimouski. Chaque fois que j’ai demandé, ils m’ont aidé. Au sein de l’équipe, les joueurs parlaient français, donc ce fut un peu difficile pour moi. Mais ils me l’ont montré. J’ai entretenu une relation harmonieuse avec l’entraîneur. Tout s’est bien passé. »

La détermination de Culek a littéralement impressionné les Sénateurs, qui voient en lui un solide joueur dans les deux sens de la patinoire qui pourrait bien évoluer sur le troisième trio. Il a inscrit 28 buts et 64 points en 62 matchs avec l’Océanic, une formation qui alignait aussi son compatriote tchèque Petr Straka, un choix de deuxième ronde des Blue Jackets de Columbus au repêchage de cette année. Les deux joueurs pourraient représenter leur pays au Championnat mondial de hockey junior 2011 à Buffalo.

« Pour un jeune tchèque comme lui qui est allé à Rimouski, cela démontre son dévouement au hockey », a déclaré le dépisteur des Sénateurs Greg Royce. « Il est originaire d’une petite localité de la République tchèque et sa volonté de jouer dans un endroit comme Rimouski — alors qu’il ne parlait pas la langue et vivre le choc culturel — prouve qu’il s’a pas seulement le talent, mais qu’il est déterminé à jouer. »

« Jakub est imposant, mais sa croissance n’est pas encore terminée. Il est encore assez maigre. Il voit bien le jeu et il est un bon fabricant de jeux. Je le verrai bien sur un troisième trio. Sa vision et ses habiletés à fabriquer des jeux sont excellentes. Avec son gabarit, il pourra aussi à freiner les attaquants adverses. »

Vaclav Burda, le dépisteur européen des Sénateurs, a ajouté : « Éventuellement, ce jeune pourrait atteindre les 6 pieds 4 pouces et, si nous travaillons bien avec lui, il pourrait atteindre les 200 livres. Il pourrait devenir un solide joueur de troisième trio polyvalent et évoluer autant au centre qu’à l’aile. Nous le croyons. Il n’a pas encore atteint sa pleine stature. Si tout va bien pour lui, il devrait devenir le joueur dont nous nous attendons. »

Les Sénateurs ont pigé encore dans le marché européen en quatrième ronde, en réclamant l’ailier droit Marcus Sorensen de Sodertalje juniors, au 106e rang au total. Les partisans des Sénateurs ne doivent pas s’attendre toutefois à le voir à Ottawa à court terme.

« Il est un projet à long terme », a déclaré Anders Forsberg, le dépisteur des Sénateurs en Suède. « Il est un bon patineur avec de bonnes mains. Il joue avec intensité, mais il est encore petit. Il a du caractère et il n’hésite pas à aller jouer dans le trafic. Il bataille et il frappe. Il a seulement besoin d’un peu plus de musculatures pour passer chez les pros. Il est encore frêle.

« Si nous parvenons à bien faire avec lui, nous pourrions frapper un coup de circuit. Il a le potentiel pour devenir un très bon joueur. »

Pour compléter l’exercice, les Sénateurs ont réclamé l’ailier droit Mark Stone, des Wheat Kings de Brandon (LHOuest) en sixième ronde (176e au total) et le défenseur Bryce Aneloski, des RoughRiders de Cedar Rapids (USHL) en septième (196e).


En voir plus