Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Cowen, des Sénateurs, acquiert plus de reconnaissance dans la LNH

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Jared Cowen apprécie la reconnaissance.


Mais le défenseur des Sénateurs d’Ottawa n’est pas encore exactement prêt à préparer un quelconque discours d’acceptation.

«Je ne porte pas vraiment attention à ces choses-là, a admis Cowen quand il a appris qu’il avait été un des trois finalistes au titre de recrue du mois de décembre dans la Ligue nationale de hockey, titre qui a été remis à l’attaquant Adam Henrique, des Devils du New Jersey. Habituellement, quand je reçois ce genre d’hommages, je n’y pense pas vraiment. Je me présente simplement et je fais mon travail et les choses comme celles-là se produisent.

«La saison est encore longue et, selon ce que j’entends dire, cela devient plus difficile.»

En d’autres mots, ne vous attendez pas à ce que le défenseur de 6 pieds et 5 pouces et 230 livres se voit déjà  un candidat de choix au trophée Calder remis chaque année à la meilleure recrue dans la LNH. Mais les neuf points (2-7) que Cowen a récolté en 13 matches en décembre sont quand même un autre signe qu’il se débrouille bien à sa première saison complète à la ligne bleue des Sénateurs.

«Au début de la saison, je n’avais pas vraiment d’attentes, a dit Cowen après l’entraînement pré-match des Sénateurs en prévision du match de ce soir contre les Devils à la Place Banque Scotia (19h30, Sportsnet East, Team 1200). Je ne savais pas trop quoi penser. Je n’avais aucun objectif, donc je suppose que cela se passe comme je pensais. Je voulais simplement m’améliorer et monter un peu dans la formation. Je pense que je joue assez bien, mais il y a encore beaucoup de place pour de l’amélioration.»

Au début du camp d’entraînement, on disait que Cowen livrerait la lutte à l’autre recrue David Rundblad pour obtenir une place à la ligne bleue des Sénateurs. Mais le joueur de 20 ans originaire d’Allan, en Saskatchewan, maintient maintenant une moyenne de près de 20 minutes de jeu par match, tandis que Rundblad a été échangé aux Coyotes de Phoenix il y a deux semaines pour le centre Kyle Turris.

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, fait de plus en plus confiance à Cowen, le faisant jouer dans pratiquement toutes les situations — incluant en prolongation, une situation dans laquelle il a produit le but gagnant contre les Sabres à Buffalo le 13 décembre.

«Cela aide, a dit Cowen au sujet de la confiance que les entraîneurs lui montrent. Cela me met à l’aise et m’aide à me détendre. C’est une chose de moins dont je dois m’inquiéter et je peux simplement sauter sur la glace et jouer.

«La majorité du temps, vous n’avez qu’à avoir confiance et croire en vous. Il est difficile d’arriver ici et, une fois ici, vous comprenez que chacun à son propre cheminement et, quelques fois, il faut du temps (pour se tailler une place).»


En voir plus