Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Cowen : de grands pas vers un grand objectif

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Jared Cowen profite au maximum de sa dernière saison au hockey junior avec les Chiefs de Spokane, mais il est impatient d’entreprendre sa carrière chez les professionnels à l’automne. Les Sénateurs entendent lui donner toutes les chances possibles d’entamer la saison 2011-2012 à Ottawa (Photo par Claus Andersen/Getty Images).
Jared Cowen affirme que la déception s’est dissipée très rapidement.


En effet, le défenseur des Prairies a adopté une approche plus bénéfique pour encaisser le choc de la décision voulant qu’il ne passe pas la présente campagne avec les Sénateurs d'Ottawa.

Même si cela signifiait qu’il devait mettre son rêve d’évoluer dans la Ligue nationale de hockey sur la glace pour une autre année.

« Cela ne m’a pas vraiment dérangé beaucoup », a déclaré Cowen, qui a plutôt passé une quatrième saison avec les Chiefs de Spokane de la Ligue de hockey de l’Ouest. « On ne peut pas être fâché d’avoir été retranché d'une équipe de la LNH. J'ai été déçu. Je pense que j'aurais pu rester là, mais j'ai accepté mon sort après un certain temps.

« Les gens me demandaient si j'étais heureux d'être ici (à Spokane) et oui, je suis heureux d'être ici. C'est ma quatrième année ici et je n'ai pas encore connu une année décevante, incluant celle-ci jusqu'à présent. Alors, je ne vois pas pourquoi je n’aurais pas pu être heureux de revenir ici. »

Cowen, âgé de 20 ans, profite certainement au maximum de ses derniers jours dans le hockey junior. Il a déjà établi des sommets personnels au chapitre des buts (18), des aides (29) et des points (47) et l'équipe dont il est le capitaine est l’une des principales aspirantes à la Coupe Memorial dans la LHOuest. Si les Chiefs parviennent à se qualifier pour le tournoi à Mississauga, en Ontario, l’athlète de 6’ 5’’ et 220 livres sera sans aucun doute un joueur clé.

Pendant tout ce temps, il essaie de perfectionner le style de jeu qu’il aura besoin de pratiquer lorsqu’il sera à Ottawa.

« Je joue un grand rôle comme je l'ai fait au cours de mes années précédentes ici », a-t-il déclaré depuis Spokane, une ville dynamique nichée dans les plaines de l'est de l’État de Washington. « Je pense que le style que je préconise correspond bien à ce que je veux faire lorsque j’arriverai dans les rangs professionnels. L’aspect le plus difficile est d’essayer de jouer exactement comme je l’entends la saison prochaine, que ce soit à Ottawa ou à Binghamton. À mon avis, je me dois toujours d'être constant.

« Je me suis porté davantage en attaque cette année, ce qui est bien. Je ne veux pas devenir un joueur unidimensionnel, donc il est bon pour moi de pouvoir évoluer dans les deux sens de la patinoire. »

Le retour à Spokane a également donné la chance à Cowen de jouer dans le premier match en plein air de l'histoire de la LHOuest, alors que les Chiefs ont pulvérisé le Ice de Kootenay par la marque de 11-2,  le 15 janvier, devant 7 075 amateurs au Avista Stadium, le domicile de l’équipe de baseball les Indians de Spokane. Cowen a aussi eu une deuxième occasion de porter les couleurs d'Équipe Canada au Championnat mondial de hockey junior. Son équipe semblait se diriger vers la médaille d’or, mais la Russie est revenue de l’arrière en troisième période pour gâcher la fête à Buffalo.

« Nous avons eu un très bon groupe. Ce fut vraiment plaisant de pouvoir côtoyer ces personnes, a déclaré Cowen. Je pense que nous avions une équipe qui pouvait remporter l'or, peu importe ce que disent les gens. Toutefois, les choses peuvent se passer autrement. Je suis vraiment heureux d'avoir bien joué et offert un bon rendement sous la pression. J’ai eu beaucoup de plaisir et ce fut une grande expérience. »

Bientôt, il concentrera tous ses efforts en vue d’entamer sa carrière de hockey professionnel, que ce soit avec les Sénateurs ou au sein de leur filiale dans Ligue américaine de hockey à Binghamton. Bien sûr, Cowen souhaite entamer le tout avec le grand club, mais l'organisation jouit d’une profondeur à la ligne bleue et l’espoir suédois David Rundblad devrait lui aussi lutter pour un poste.

« Nous allons lui donner toutes les chances possibles de se tailler un poste au sein de l'équipe, mais ce sera à lui de le mériter », a déclaré Tim Murray, le directeur général adjoint des Sénateurs. « Je n’ai aucun doute qu'il va travailler fort cet été et qu’il va mettre de la pression sur certains vétérans pour obtenir un poste.

« Il devra se surpasser au camp d’entraînement parce qu'en ce moment, nous avons six joueurs sous contrat (de la LNH). Mais cela peut changer aussi. »

Bien que Cowen aime le virage jeunesse qu’ont entrepris les Sénateurs pour l’avenir, il admet que cela ne va pas vraiment changer son état d'esprit en vue de la saison prochaine.

« Peu importe ce qui se passe là-bas, je dois encore me battre pour une place (à Ottawa), dit-il. Pour moi, cela n’a donc pas vraiment d'importance. Maintenant qu'ils ont pris ce virage, c’est un peu plus encourageant. J’ignore quels sont vraiment leurs plans en ce qui a trait à l'acquisition d'autres joueurs ou en ce qui me concerne en particulier.

« Nous allons voir ce qui se passe au camp d'entraînement l'an prochain, mais je crois que j'ai une très bonne chance de jeter un coup d’œil maintenant. C'est très excitant. »


En voir plus