Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Conserver la touche gagnante

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Après une performance exceptionnelle mercredi, dans un gain de 3-1 sur les Sabres de Buffalo, Brian Elliott sera à nouveau devant la cage des Sénateurs ce soir contre les Flyers de Philadelphie (Photo par Bill Wippert/NHLI via Getty Images).
Pourquoi briser une formule qui marche?


Avec ce vieil adage en tête, l’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa, Cory Clouston, n’entend pas toucher à la formule actuelle alors que son équipe se mesurera aux Flyers de Philadelphie, ce soir au Wachovia Center (19 h, RDS, Rogers Sportsnet, 104,7 FM). Il s’agira du deuxième d’une série de cinq parties à l’étranger, qui a débuté avec une victoire convaincante de 3-1 sur les Sabres à Buffalo, mercredi soir.

Donc, cela veut dire que la recrue Brian Elliott (6-3-2) effectuera un sixième départ consécutif devant le filet, alors qu’il a excellé contre les Sabres en repoussant 31 tirs. Clouston, qui prévoit utiliser Alex Auld au cours de ce périple, ne croit pas que deux matchs en autant de soirs auront pour effet de ralentir les ardeurs d’Elliott, âgé de 23 ans.

« Rien de différent que le groupe de défenseurs », a-t-il indiqué cet après-midi. « Ils jouent bien actuellement. Pourquoi changer la formule? Il (Elliott) est confiant et il s’améliore. Notre défensive et lui s’entendent bien lorsque vient le temps de manipuler la rondelle et de savoir quoi faire et où aller.

« Brian a joué dans la Ligue américaine. Parfois, il est arrivé qu’il dispute cinq matchs en sept soirs. Il est à l’aise avec une grosse charge de travail. »

Le rendement stable d’Elliott a été particulièrement utile alors que les Sabres ont bénéficié de 12 occasions en avantage numérique. Mais les Sénateurs ont excellé à court d’un homme, incluant pendant un jeu de puissance de six minutes à l’avantage de Buffalo tard en deuxième période, lorsque la marque n’était que de 2-0. Ottawa n’a concédé qu’un seul but en infériorité numérique.

« Ce sont les cartes dont nous disposions pour jouer. Nous avons gagné et c’est ce qui est le plus important, a dit Clouston. Nos joueurs ont fait exactement ce que nous voulions d’eux. Chaque qu’on nous décernait une pénalité, nos joueurs étaient convaincus qu’ils s’en sortiraient... Je pense que c’est la bonne attitude.

« Les gars ont montré beaucoup de caractère. Étions-nous d’accord (avec les décisions de l’arbitre)? Pour plusieurs d’entre elles, c’est non. Au lieu de nous apitoyer sur notre sort, nous avons encaissé et travaillé en fonction de ne pas accorder de but, ce qui a eu pour effet de créer un enthousiasme. »

Même si les Sabres étaient privés de leur franc-tireur Thomas Vanek en raison d’une blessure, les Sénateurs ne pensent pas s’attendre au même genre de match à Philadelphie ce soir. Les Flyers ont remporté leurs deux derniers matchs et ils bénéficient du retour de leurs deux attaquants Mike Richards et Scottie Upshall; ces deux derniers ont raté trois matchs en raison de la grippe.

Brian a joué dans la Ligue américaine. Parfois, il est arrivé qu’il dispute cinq matchs en sept soirs. Il est à l’aise avec une grosse charge de travail. - Cory Clouston
Clouston estime que son équipe devra amorcer le match du bon pied contre la formation qui occupe le quatrième rang de l’Association de l’Est (28-15-9). Les Sénateurs, qui sont à la recherche d’une troisième victoire consécutive pour la première fois cette saison, occupent le 13e rang dans l’Est (19-25-8), à 14 points d’une place pour les séries éliminatoires.

« Nous devrons connaître un bon début de match afin de ralentir leurs ardeurs et de garder les choses simples, dit-il. La ligne est mince entre le fait d’empêcher (ses joueurs) de faire preuve de créativité et de se contenter de faire les choses simplement en gardant la rondelle profondément dans la zone. Si nous parvenons à créer un équilibre, nous allons en sortir gagnants.

« Nous voulons sortir de façon solide et avec du jeu simple pour sortir la rondelle de notre zone et de briser leur momentum. Vous créez du momentum en expédiant la rondelle profondément en zone adverse en échec avant et de calmer la foule un peu au début. »

Bloc-notes

Le défenseur Alexandre Picard et l’attaquant Christoph Schubert seront laissés de côté pour une deuxième soirée consécutive... Après le match de ce soir, les Sénateurs se rendront à St. Paul, au Minnesota, pour affronter le Wild samedi au Xcel Energy Center (20 h, non télévisé, Team 1200). Il s’agira du 900e match en carrière dans la Ligue nationale pour l’attaquant Shean Donovan... Le défenseur Jason Smith devrait disputer son 1 000e match dans la LNH mardi prochain à Denver, contre l’Avalanche du Colorado.


En voir plus