Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Confiants de l'emporter à domicile

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il ne faut pas les compter pour mort.


Les Sénateurs d’Ottawa sont revenus à domicile, samedi, à la Place Banque Scotia, en sachant que la pente à remonter est abrupte dans le cadre de leur série quart de finale de l’Association de l’est contre les Penguins de Pittsburgh.

Après leur victoire de 5-3 vendredi soir au Mellon Arena à Pittsburgh, les Penguins ont pris les devants 2-0 dans cette série. L’histoire n’a pas favorisé pas les Sénateurs lorsqu’ils se sont retrouvés dans une telle situation dans le passé : Ils présentent une fiche de 0-6 en séries éliminatoires lorsqu’ils ont accusé un retard de 2-0 dans une série.

Mais cette équipe demeure convaincue qu’elle peut renverser cette tendance, fière de sa performance de vendredi soir, alors qu’elle a réussi à revenir de l’arrière après un déficit de 3-0. Ottawa a créé l’égalité tôt en troisième période grâce au premier but en carrière en séries de la recrue Cody Bass, mais Ryan Malone a gâché la remontée en enfilant le but vainqueur pour les Penguins en avantage numérique, alors qu’il restait 1:02 à faure.

« Nous avons montré du caractère en bataillant et en revenant de l’arrière, en plus d’avoir réalisé de bonnes choses, a déclaré le défenseur des Sénateurs Chris Phillips. Malheureusement, nous accusons un retard de 2-0. Mais il est clair que nous devons retenir des choses du deuxième match. »

L’attaquant Shean Donovan, dont le but en deuxième période a amorcé la remontée des Sénateurs vendredi soir, croit que de revenir dans un endroit plus accueillant en la Place Banque Scotia, pour le troisième affrontement lundi soir (19 h, RDS, 104,7 FM), pourrait servir de bougie d’allumage pour les Sénateurs, qui en ont bien besoin.

« La série se transporte à domicile, donc ce sera excitant, a dit Donovan. Nous voulons continuer sur notre lancée (la remontée du 2e match). Nous souhaitons sortir forts (lundi soir) et ce sera la frénésie dans notre amphithéâtre pour le troisième match. Nous avons une excellente foule.

« Il faut transporter ce momentum au 3e match, qui sera très important pour nous. Nous avons deux jours pour nous regrouper et nous avons hâte …. Le momentum peut changer et on ne sait jamais ce qui peut se passer dans une série. C’est une série de sept matchs, donc il peut se passer bien des choses. »

L’entraîneur-chef et directeur général Bryan Murray ajoute : « Nous sommes chez-nous maintenant. Nous voulions le match d’hier (vendredi) soir. Nous avions une chance de voler ce match, ce qui aurait pu survenir.

« Martin Gerber a été brillant pour nous et il nous a donné une chance de gagner jusqu’à la dernière minute de la rencontre. Cela n’est pas arrivé. Maintenant, nous devons trouver une façon de l’emporter à domicile, lundi soir. »

Les Sénateurs ont été surclassés 54-30 au chapitre des tirs au but, vendredi, et ils ont accordé trois buts en avantage numérique, incluant celui de la victoire de Malone. Ce sont deux éléments qui doivent changer, selon Murray, afin d’espérer renverser la situation.

« Il est impossible de battre une bonne équipe lorsque nous écopons de neuf pénalités, dit-il. Étant donné notre situation, nous ne pouvons nous permettre d’écouler tant de pénalités et de gagner un match. »

Ottawa a aussi besoin que ses gros canons se mettent en marche. Alors que Evgeni Malkin et Sidney Crosby ont déjà cumulé ensemble 10 points jusqu’à présent dans cette série pour les Penguins, Jason Spezza et Dany Heatley cumulent à eux deux qu’une seule passe, du côté des Sénateurs.

« Je ne peux pas penser à cela », a dit Heatley lorsque questionné à propos de la pression d’augmenter sa production offensive. « Ce n’est que deux matchs. Les choses ne se sont pas passées comme on le voulait, mais il y a eu de bonnes choses.

« Nous avions une chance de l’emporter vendredi soir. Nous avons perdu, mais nous avons l’intention de l’emporter à nos deux rencontres à domicile. »
En voir plus