Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Condra souhaite amener une nouvelle dimension

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Erik Condra se fait une fierté d’être un type fiable.

Mais cette réputation d'être monsieur Fiabilité —le genre de joueur que l'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, Paul MacLean, peut compter en toute circonstance — vient avec l’impression que Condra n'est pas nécessairement sur la glace pour marquer des buts.

Il entend travailler fort pour changer cette perception.

« Mon objectif est d'être un joueur fiable et intelligent défensivement », a déclaré Condra lors d'une pause de son entraînement estival dans son Michigan natal. « J'ai travaillé un peu ma force et mon coup de patin, mais aussi le maniement du bâton et mon lancer. Je pense que j’ai eu beaucoup d’occasions, mais je dois parfois faire plus d’effort et marquer davantage. »

Au cours de la campagne 2011-2012, sa première saison complète dans la Ligue nationale de hockey, l’attaquant de 26 ans a produit huit buts et 25 points en 81 matchs. De plus, il a connu deux matchs de deux buts au cours de son premier long rappel à Ottawa à la fin de la campagne 2010-2011. Pendant cette même saison, Condra a totalisé 17 buts et 47 points en 55 matchs pour les Senators de Binghamton de la Ligue américaine de hockey.

En d'autres termes, il a une touche de marqueur. Il lui faut simplement la reconquérir.

« En tant que joueur fiable, il ne serait pas mauvais de retrouver l’option d'être une menace devant le filet adverse, en espérant contribuer de cette manière », a déclaré Condra lors de l’entretien téléphonique du vendredi avec ottawasenators.com. « Je pense que je peux le faire. C'est juste une question d’affiner mes habiletés et avoir confiance dans ce rôle. »

Après avoir joué un rôle essentiel dans la conquête de la Coupe Calder avec les B-Sens dans la Ligue américaine de hockey, Condra a fait partie du groupe de joueurs de Binghamton qui ont apporté une cure jeunesse dans l’alignement à Ottawa la saison dernière. Il a créé une chimie qui a propulsé les Sénateurs à une place en séries éliminatoires, alors que plusieurs considéraient comme peu probable au le début de la saison.

« Je pense que nous avons apporté de la jeunesse et de l’énergie avec les vétérans de l'équipe, a dit Condra. Et ils ont apporté leur expérience et leur amour du sport. Nous avons connu une très belle saison l'année dernière et la chimie s’est vraiment formée. Je pense que c'est ce qui nous a permis de connaître du succès. Nos meilleurs joueurs ont livré la marchandise et j'ai le sentiment qu'ils vont faire la même chose cette année. »

Évidemment, Condra était très ravi d’apprendre que le plus grand vétéran de la formation — le capitaine Daniel Alfredsson — a décidé de revenir pour une 17e saison avec les Sénateurs.

« Il est le cœur de cette organisation, a déclaré Condra. C'est formidable pour les jeunes comme moi d’évoluer avec un type comme lui et apprendre tant de choses. Il est un joueur intelligent et tellement habile. Nous avons perdu quelques coéquipiers, quelques amis, mais c'est comme ça dans ce métier. D’autres gars compétents s’amèneront pour remplir des rôles.

« J’ai hâte de revenir et de passer du temps avec certains de ces gars, ainsi que de reprendre une routine et disputer de vrais matchs. »

Pour le reste de notre conversation du vendredi avec Erik Condra, cliquez ici.

En voir plus