Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

« Comme une équipe en séries »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, estime que sa formation peut rivaliser avec n'importe laquelle des équipes qui occupent présentement les huit premières places au classement de l’Association de l’Est (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
La réalité au classement ne correspond pas tout à fait à ce sentiment exprimé.


Mais étant donné le rendement de l’équipe ces derniers temps, l’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa, Cory Clouston, est ravi de constater que sa formation peut rivaliser avec n'importe laquelle des équipes qui occupent présentement les huit premières places au classement de l’Association de l’Est.

« Nous nous sentons comme une équipe en séries », a déclaré Clouston à propos des Sénateurs (29-30-10), qui occupent le 12e rang dans l’Est, à 13 points d’une place donnant accès aux séries éliminatoires. « Que nous soyons en séries ou non, cela reste encore à déterminer, mais c’est comme ça que nous percevons la situation actuelle. Nous avons démontré de belles choses et avons vaincu de nombreux adversaires pour nous convaincre que nous sommes de calibre pour être des séries.

« J’espère que le temps sera de notre côté. »

Il commence à se faire tard, avec seulement 13 matchs à disputer au calendrier régulier pour les Sénateurs. Toutefois, ces derniers ont battu des équipes qui aspirent aux séries de fin de saison, comme les Sabres de Buffalo et les Hurricanes de la Caroline au cours des dernières semaines, en plus d’avoir joué avec brio. Chose certaine, Ottawa n’est plus une formation à prendre à la légère pour quelconque adversaire qui lutte pour une place dans les séries.

« La façon dont les choses se déroulent pour nous constitue un bienfait pour l’équipe, mais nous ne sommes pas néanmoins dans une situation habituelle », a déclaré le capitaine Daniel Alfredsson après l’entraînement de ce matin, en prévision de l’affrontement contre les Canadiens de Montréal, à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, 104,7 FM).

« Nous croyons que si nous étions en mesure de faire les séries, que nous serions capables de vaincre n’importe quel adversaire. »

Le centre Mike Fisher a ajouté : « Nous connaissons nos forces. Peu importe notre situation, nous revenons de loin en tant que groupe. Nous jouons beaucoup mieux et c’est ce dont nous sommes fiers. »

La façon dont les choses se déroulent pour nous constitue un bienfait pour l’équipe, mais nous ne sommes pas néanmoins dans une situation habituelle. Nous croyons que si nous étions en mesure de faire les séries, que nous serions capables de vaincre n’importe quel adversaire. - Daniel Alfredsson
Malgré leur fiche de 6-1-0 à leurs sept derniers affrontements, les Sénateurs ne se sont pas toujours facilité les choses. Clouston souhaite que sa formation cesse d’accorder le premier but, en commençant ce soir face aux Canadiens, qui luttent désespérément pour conserver une place en séries.

« Nous devons sortir solides, a dit Clouston. Nous devrons montrer de l’émotion et de l’intensité dès le début de la rencontre. Cela ne signifie pas toujours que nous commencerons avec une avance. Il s’agit de fournir l’effort nécessaire et le niveau de concentration dès le départ. »

Cet aspect est particulièrement important contre le Tricolore, qui avait pris une avance de 4-0 pour finalement l’emporter par 5-3 lors du dernier affrontement entre les deux équipes, le 21 février à Montréal. Ottawa a un dossier de 0-2-2 contre les Canadiens cette saison, mais Alfredsson a déclaré que « nous savons que nous sommes meilleurs maintenant qu’auparavant et qu’il devrait s’agir d’un bon duel. »

Elliott en quête d’un septième gain

Le gardien Brian Elliott pourrait écrire une page d’histoire en quelque sorte, devant le filet des Sénateurs ce soir. Il a remporté six victoires consécutives, égalisant un record chez les Sénateurs pour la plus longue séquence victorieuse par un gardien recrue. Cette marque avait été établie par Jani Hurme en 2000-2001 et égalisée par Ray Emery en 2005-2006.

Mais Elliott (13-4-3) n’y pense pas trop.

« Je ne le savais même pas, a-t-il dit. Le but n’est pas de battre des records ou des sommets personnels, mais plutôt de gagner le match et faire progresser l’équipe. »

Bloc-notes

L’attaquant Mike Comrie est toujours affligé par la grippe et Clouston a indiqué qu’il « n’est pas tout à fait prêt à revenir au jeu » pour le match de ce soir contre les Canadiens... Les défenseurs Jason Smith (genou) et Alexandre Picard (genou) sont « près d’un éventuel retour », a-t-il ajouté... Il reste moins de 100 billets pour le match de ce soir et 2 000 billets pour l’affrontement de samedi contre l’ancien des Sénateurs Dean McAmmond et les Islanders de New York, à la Place Banque Scotia.


En voir plus