Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Clouston : « Nous regardons en avant »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Peu importe qui se retrouve dans l'alignement ou sur la glace, l'entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, affirme que le succès de l'équipe doit toujours être priorisé (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Cory Clouston admet qu’il doit patienter encore un bon moment avant de connaître exactement la composition complète de l’alignement des Sénateurs d’Ottawa lorsque la campagne 2009-2010 se mettra en branle.


Peu importe si l’attaquant Dany Heatley sera ou non de la formation, l’entraîneur-chef des Sénateurs affirme que l’objectif demeure le même : continuer à bâtir sur le succès de la fin de la dernière saison.

« Nous devons avoir un scénario A et un scénario B », a déclaré Clouston aux journalistes d’Ottawa aujourd’hui, lorsqu’il fut questionné au sujet de l’incertitude entourant le statut de Heatley avec les Sénateurs. « Nous n’avons aucune idée de ce qui plane en ce moment, mais nous regardons en avant et nous prévoyons nos choses en conséquence. »

Heatley, le double marqueur de 50 buts des Sénateurs, n’a pas bronché sur sa demande d’être échangé à une autre formation de la Ligue nationale de hockey, qu’il a faite auprès du directeur général Bryan Murray en mai dernier. Alors que le camp d’entraînement, qui doit se mettre en branle le 12 septembre, approche à grands pas et qu’il n’y a pas d’entente à l’horizon, la perspective de voir Heatley entamer une cinquième saison dans l’uniforme des Sénateurs est de plus en plus probable.

Clouston ne croit qu’il pourrait s’agir d’une situation impraticable.

« Honnêtement, je ne crois pas que ce sera si difficile, dit-il. S’il (Heatley) vient ici et qu’il travaille fort et qu’il dit qu’il le fera, nous n’avons aucun doute qu’il le fera. Il y aura un certain niveau de confiance à regagner, mais nous traverserons la rivière lorsque nous serons rendus au pont.

« Nous avons encore quelques semaines (avant le camp d’entraînement). J’ignore ce qu’il se passera, donc nous devons attendre. »

Lors d’une conférence de presse téléphonique vendredi dernier, Heatley avait précisé que les raisons de sa décision étaient attribuables au fait qu’il considère que rôle avait été réduit au sein de l’équipe au cours de la dernière saison. Mais Clouston a indiqué qu’il serait heureux d’échanger davantage avec Heatley au cours de la saison qui vient.

« Selon moi, son rôle n’a pas été réduit, de dire Clouston. Il a peut-être évolué sur la deuxième unité du jeu de puissance, mais cela n’avait pas pour but de le punir, mais pour équilibrer l’attaque. Tout le monde sait que sa production a augmenté au cours de cette période.

Honnêtement, je ne crois pas que ce sera si difficile. S’il (Heatley) vient ici et qu’il travaille fort et qu’il dit qu’il le fera, nous n’avons aucun doute qu’il le fera. Il y aura un certain niveau de confiance à regagner, mais nous traverserons la rivière lorsque nous serons rendus au pont. Nous avons encore quelques semaines (avant le camp d’entraînement). J’ignore ce qu’il se passera, donc nous devons attendre. - Cory Clouston
Lorsque le joueur et son entraîneur se sont rencontrés à la fin de la dernière saison, Clouston a dit que Heatley « avait parlé d’un rôle plus accru et je crois que c’était une excellente idée. »

« Nous avons besoin d’un joueur comme Dany Heatley qui désire un rôle plus important, a ajouté Clouston. Ce que nous attendons de Dany est la même chose qu’envers les autres joueurs, soit de se présenter au camp avec le même objectif, soit être un gars d’équipe et travailler très fort. S’il parvient à combler ces attentes, son temps d’utilisation ne sera certainement pas diminué d’aucune façon. Il ne fera qu’augmenter.

« Les signatures de joueurs autonomes et les mises sous contrat de la saison estivale nous permettent d’établir un aperçu de nos trios. Avec la mise sous contrat de (Alex) Kovalev, nous sommes ravis de pouvoir compter sur un attaquant qui se classe parmi les six meilleurs. »

En fin de compte, de dire Clouston, c’est pour le bien de l’équipe.

« Cela dépend surtout du rendement de l’équipe, dit-il. Si l’équipe va mieux avec certains joueurs et certains trios, nous allons préférer les joueurs qui font des sacrifices en période appropriée.

« Il faut se fixer deux objectifs. Les personnes veulent connaître du succès individuellement, mais nous sommes dans un sport d’équipe. Il ne s’agit pas du golf ou du tennis ici. Il faut aider l’équipe à gagner. »


En voir plus