Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Clouston : l'homme derrière la relance des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Sous les ordres de Cory Clouston, les Sénateurs ont présenté un dossier de 50-32-8 dans les 12 mois suivants son embauche, le 2 février 2009 (André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Le temps passe vite quand le plaisir est au rendez-vous.


La bonne humeur est peut-être encore plus perceptible chez les Sénateurs d’Ottawa que n’importe où ailleurs dans la Ligue nationale de hockey. Une série victorieuse de neuf parties a propulsé les Sénateurs dans une solide posture pour une participation aux séries éliminatoires. Donc, ce n’est pas un hasard si l’on parle de plus en plus de la possibilité que Cory Clouston puisse être un sérieux candidat au trophée Jack Adams, remis à l’entraîneur par excellence de la LNH.

Même si Clouston refuse habilement d’élaborer sur ce sujet  – « il ne s’agit pas de moi », avait-il répondu la semaine dernière à un journaliste qui avait tenté de lui accorder le crédit de la séquence victorieuse de son équipe – on ne peut pas sous-estimer l’impact qu’a eu l’entraîneur de Viking, en Alberta, au sein de l’organisation depuis son embauche il y a exactement un an.

Le 1er février 2009, les Sénateurs quittaient Washington à la suite d’un cuisant revers de 7-4 face à Alex Ovechkin et les Capitals. Avec un dossier de 17-24-7, leurs chances de participer aux séries étaient pratiquement nulles et le directeur général Bryan Murray a décidé qu’un changement d’entraîneur s’imposait afin de relancer sa formation.

Craig Hartsburg fut remercié et Clouston s’est amené. Un entraîneur méconnu qui avait réussi à entamer un virage chez les Senators de Binghamton, dans la Ligue américaine. Clouston a dû attendre au troisième match derrière le banc d’Ottawa pour signer sa première victoire. Depuis, les Sénateurs ont présenté une fiche impressionnante de 50-32-8 sous sa gouverne.

Le terme le plus souvent utilisé pour décrire le revirement réalisé sous la direction de Clouston? Structure.

La constance dans l’effort a toujours été là. On ne gagne pas tout le temps, mais on joue avec détermination et on a démontré beaucoup de caractère. Les gars ont fait preuve de professionnalisme et ils ont mis l’équipe en priorité. - Cory Clouston
« Il (Clouston) est arrivé ici et il nous a présenté un bon plan de match et il excelle pour nous motiver et nous pousser à toujours nous améliorer, autant sur le plan individuel que collectif et nous avons adhéré, a déclaré le centre Mike Fisher. Il a plusieurs qualités. Nous comprenons tous son plan de match et il parvient à le communiquer efficacement. Ce n’est pas compliqué et je crois qu’à certaines occasions dans le passé, nous avions tenté de modifier des choses sans succès, sans suivre de plan précis et sans savoir trop ce qu’il fallait faire.

« Cory est très direct et il excelle pour nous motiver. »

Il ne faut pas se surprendre du fait que Clouston s’empresse à donner le crédit à ses joueurs qui ont adhéré à sa philosophie. Il exige surtout du travail acharné de la part de ses joueurs. L’entraîneur âgé de 40 ans affirme qu’il en a la preuve chaque jour.

« La constance dans l’effort a toujours été là, a dit Clouston. On ne gagne pas tout le temps, mais on joue avec détermination et on a démontré beaucoup de caractère. Les gars ont fait preuve de professionnalisme et ils ont mis l’équipe en priorité. »

Comme Fisher l’affirme, Clouston a été une inspiration pour ce concept axé sur l’équipe d’abord.

« Nous avons fait beaucoup de chemin en tant que groupe et Cory a fait un excellent travail pour que l’équipe soit tricotée serrée, a dit Fisher. Désormais, le ‘nous’ est devenu plus important que le ‘je’ ou le ‘moi’. C’est de cette façon que nous aurons du succès et c’est ce qui se produit dernièrement. Nous avons encore beaucoup de travail à faire et nous pensons que nous pouvons faire mieux encore. Nous voulons connaître du succès dans les séries éliminatoires, qui constituent  notre véritable test. »

L’équipe a aussi prospéré malgré les nombreuses blessures qui ont affaibli considérablement l’alignement des Sénateurs pendant une bonne partie du mois de janvier. Mais Clouston et cie sont parvenus à se sortir de cette tempête en se maintenant dans une posture pour se qualifier en séries, pour ensuite la solidifier avec une série record de victoires.

« Je ne crois pas que c’est lorsque les choses vont bien que vous démontrez que vous avez du caractère, a dit Clouston. Le caractère se révèle lorsque vous avez des blessures ou que vous éprouvez des difficultés. C’est facile de dire que vous avez du caractère quand les choses vont bien. Vous constatez cela quand les temps sont durs et cette organisation a traversé des moments difficiles au cours des douze derniers mois.

« Mais je suis très fier de la façon dont nous avons répondu et je suis très fier des gars. »

Clouston ne se dirige pas vers la patinoire avec le sourire au visage, mais il a sans doute fait sa place à la Place Banque Scotia.

« C’est plaisant de travailler avec les gars, dit-il. J’ai hâte de venir travailler ici chaque jour. J’ai un bon personnel d’entraîneurs. L’équipe va dans la bonne direction. Nous devons continuer de cette façon. »


En voir plus