Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Chlapik et Balcers ont des atomes crochus

Avec un objectif commun de se tailler un poste au sein de l'alignement des Sénateurs, les deux jeunes attaquants semblent démontrer une certaine chimie au camp d'entraînement

par Craig Medaglia @craigmedaglia / Sénateurs d'Ottawa

Ce fut une période mouvementée pour l'attaquant Rudolfs Balcers depuis son acquisition des Sharks de San Jose, mais ça ne parait pas trop sur la glace jusqu'à présent.

Arrivé depuis à peine une semaine chez les Sénateurs, Balcers se dit reconnaissant envers ses nouveaux coéquipiers de lui avoir facilité la transition.

« Les choses sont bien différentes ici comparativement à San Jose », a déclaré Balcers après la séance d'entraînement de jeudi. « Les joueurs ont été vraiment super ici et m'ont beaucoup aidé à m'intégrer au sein de ma nouvelle équipe. »

L'un des joueurs qui ont tenu à aborder Balcers à son arrivée à Ottawa était Filip Chlapik; ces deux individus sont avoir certaines choses en commun. Ils sont tous deux des Européens âgés de 21 ans et repêchés en 2015 et, possiblement le point le plus important, furent les meilleurs marqueurs de leur équipe respective dans la Ligue américaine la saison dernière.

« Lorsqu'il est arrivé, je me suis aussitôt dirigé vers lui pour l'accueillir », a déclaré Chlapik au sujet de leur première interaction. « Il est un chic type, un joueur talentueux et la chimie semble opérer entre nous sur la patinoire. »

Balcers a également partagé ses souvenirs à propos de la première rencontre avec Chlapik et son pressentiment voulant qu'ils puissent bien s'entendre en tant que coéquipiers de trio sur la glace compte tenu de leurs styles de jeu.

« Lors de nos premières discussions, il m'a dit qu'il est surtout un fabricant de jeux », a indiqué Balcers. « Je lui ai répondu que je suis davantage un joueur qui complète les jeux, donc nous nous complétons bien. »

Avant de former un trio avec le centre Ben Sexton lors du match préparatoire de mercredi contre Toronto, le duo a évolué ensemble pendant les matchs intraéquipes des Sénateurs la semaine dernière, et Balcers a remarqué immédiatement les atomes crochus.

« Nous avons été jumelés dans l'un des matchs simulés plus tôt au camp, a déclaré Balcers. Il est un bon joueur qui peut fabriquer des jeux en plus d'avoir une très bonne vision. Ce n'est pas difficile de jouer avec un joueur comme Filip. »

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Guy Boucher, a remarqué leur rendement également mercredi soir. Même s'il a jonglé un peu avec ses lignes d'attaque au fur et à mesure que le match progressait, il a pris la décision de garder ce trio intact.

« Lorsqu'il s'agit de chimie, il ne s'agit pas d'un aspect que l'on inscrit au tableau en supposant que deux joueurs vont bien travailler ensemble », a déclaré Boucher lorsqu'il fut questionné sur la probabilité de voir Chlapik et Balcers prendre part au match préparatoire de mercredi contre Toronto. « On ne le sait pas à l'avance. On les jumèle et on observe. Si ça ne marche pas, on passe à autre chose. J'ai apporté quelques modifications sur d'autres trios pendant la partie, mais j'ai jugé qu'ils avaient bien fait donc je les ai laissé jouer ensemble et cette décision fut payante lors du dernier jeu de puissance. »

Chlapik a inscrit le seul but des Sénateurs contre les Maple Leafs en supériorité numérique tard en troisième période. Même si Balcers et Sexton n'ont pas obtenu de mention d'aide sur le jeu, ils ont été en mesure d'effectuer quelques bons échanges avec la rondelle qui ont permis à Maxime Lajoie de décocher un tir de la pointe qui a provoqué un magnifique retour de lancer vers Chlapik, qui en a profité pour enfiler la rondelle dans le filet.

Video: TOR@OTT: Chlapik bat Pickard sur le retour

« Ces trois joueurs ont très bien joué » a indiqué Boucher au sujet du trio de Chlapik, Sexton et Balcers. « Je crois qu'ils ont beaucoup de cran et qu'il y a une très bonne chimie entre eux. »

Même si la chimie démontrée était évidente, Chlapik indique que la communication constante est l'une des raisons qui ont expliqué leurs succès de mercredi.

« Nous nous sommes parlé amplement avant le match et aussi sur le banc, a dit Chlapik. Je pense que cette préparation nous a vraiment aidés pour le but. Nous étions sur la même longueur d'onde. »

Alors que Chlapik et Balcers poursuivent leur quête pour obtenir une place au sein de la formation, ils ont tous reconnu l'avantage de jouer avec un coéquipier qui a le même objectif. Naturellement, chaque joueur se présente au camp pour décrocher un poste dans la LNH, mais les deux jeunes attaquants admettent que jouer ensemble a été mutuellement bénéfique.

« Nous tentons tous les deux de faire l'équipe et de jouer aussi fort que possible, a déclaré Balcers. Je pense que nous nous encourageons mutuellement et il est clair que nous avons la capacité de tirer le meilleur parti l'un de l'autre. »

Les Sénateurs reprennent l'action ce week-end en recevant les Blackhawks de Chicago ce soir au Centre Canadian Tire avant de se rendre à Montréal samedi pour se mesurer aux Canadiens. Chlapik prendra part aux deux matchs de la fin de semaine, tandis que Balcers sera de la formation à Montréal.

Voici les alignements des Sénateurs pour les deux rencontres de la fin de semaine :

21 sept. c. Blackhawks de Chicago

22 sept. c. Canadiens à Montréal

 

En voir plus