Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Carkner s’implique dans la campagne Copain-copine

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Matt Carkner pourrait bientôt avoir la chance de faire un peu de mentorat à la ligne bleue des Sénateurs.


Pour le moment, toutefois, le défenseur se concentre sur quelque chose de complètement différent. Ce soir, il va aider à lancer la campagne de financement  Copain-copine, un programme des Grands frères et grandes sœurs d’Ottawa visant à fournir un soutien pour les enfants dans le besoin.

« Il s’agit d’une initiative pour sensibiliser la communauté sur la nécessité d'un programme de mentorat à Ottawa », a déclaré Carkner, le coprésident de la campagne Copain-copine, un titre qu’il partage avec le chef la Police d'Ottawa, Vernon White. « À l'heure actuelle, l’organisme a besoin de toute l'aide qu'il peut obtenir. Il bénéficie d’un financement de Centraide, mais il a aussi perdu un peu de son financement.

« Donc, il s’agit d’un gros effort pour sensibiliser la communauté à soutenir un programme qui permet aux enfants d’obtenir l'encadrement et des conseils dont ils ont besoin. Je pense que c'est un excellent programme. »

L’implication de Carkner auprès des Grands frères et grandes sœurs d'Ottawa n’a rien de nouveau. Au cours de son séjour dans la Ligue américaine de hockey avec les Barons de Cleveland, il s’est fortement impliqué dans la succursale de l'organisation dans cette ville de l'Ohio.

« J’ai œuvré au sein du programme de Cleveland lors de mes cinq années passées là-bas, a dit Carkner. J'avais l'habitude de faire un programme de Noël où je donnais aux enfants défavorisés des cadeaux de Noël ou des nécessités qu'ils n'auraient autrement pas reçus. Ils (les membres de l’organisme) savaient qu’il y avait beaucoup d'enfants dans le besoin.

« Il s’agit d’un véhicule facile pour travailler. J’ai communiqué avec eux et ils m'ont mis en contact avec les enfants qui ont vraiment besoin d'aide. Nous leur avons procuré de tout, de manteaux d'hiver à des matelas. Certains enfants n'ont jamais eu de matelas. Ils couchaient sur le plancher. Tous les gars de l'équipe ont participé et j'ai vraiment aimé ce programme. »

« Maintenant, dit-il, je veux simplement donner un coup de main et propulser cette campagne (à Ottawa) un peu. »

« J'aime tout simplement d’aider du mieux que je peux, a ajouté Carkner. Il s'agit d'une petite chose pour moi, mais c'est énorme pour la campagne Copain-copine. Ils ont besoin de toute l'aide qu'ils peuvent obtenir. »

Pour en savoir plus sur la campagne ou pour faire un don, visitez le www.buddyup.ca.

Carkner, quant à lui, s'emploie aussi à se préparer pour une troisième campagne avec les Sénateurs. Sa saison 2010-2011 a été écourtée par une arthroscopie du genou à la mi-mars, mais le joueur de 30 ans de Winchester, en Ontario, est à pied d'œuvre pour s'assurer d’être prêt pour le camp d'entraînement en septembre.

« Ce fut un long cheminement, dit-il. Je ne voulais pas rien précipiter, car la saison était terminée avant même d’avoir récupéré. J’ai pris mon temps et je me sens bien maintenant. J’ai repris mes activités normales et je me concentre en vue du camp d’entraînement. Il est plus que probable que je serai à 100 pour cent pour le camp d'entraînement. J’ai très hâte de revenir sur la glace. »


En voir plus