Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Carkner s’illustre par son dévouement

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le défenseur Matt Carkner est le candidat des Sénateurs pour le trophée Bill Masterton, remis annuellement au joueur de la LNH ayant démontré le plus de persévérance, d'esprit sportif et de dévouement à son sport. Ces qualités ont permis à Carkner de mériter un poste à Ottawa lors du camp d'entraînement (Bruce Bennett/Getty Images).
Son long chemin vers un poste régulier dans la Ligue nationale de hockey est l’ultime preuve de son dévouement.


Donc, il est de circonstance de constater que Matt Carkner, qui a fait carrière dans les mineures avant de se tailler un poste avec les Sénateurs d’Ottawa cette saison, est le candidat de l’équipe pour le trophée Bill Masterton, remis annuellement au joueur ayant démontré le plus de persévérance, d'esprit sportif et de dévouement à son sport.

L’athlète de 29 ans de Winchester, dans l’Est ontarien, a certainement dû faire preuve de ces qualités pendant huit saisons de voyages en autobus dans les mineures. Carkner avait disputé seulement deux matchs dans la LNH avant de batailler et mériter un poste dans l’alignement des Sénateurs au camp d’entraînement. Un mois plus tard, il a gagné l’assurance d’un poste grâce à un contrat de deux ans à un seul volet.

Autant de raisons pour inciter les journalistes affectés à la couverture des Sénateurs des trois quotidiens de la région de conférer à Carkner une candidature bien méritée pour le Masterton. Quoique que le principal intéressé ne pense pas qu’il a fait quelque chose de particulier pour être à l’endroit où il se trouve présentement, une décennie après avoir été réclamé en deuxième ronde par les Canadiens de Montréal au repêchage de 1999.

« C’est un très bel honneur pour souligner la persévérance d’un joueur dans l’adversité afin de parvenir à son objectif, a-t-il dit. Dans mon cas, je n’ai rien fait de particulier, mais ce serait certainement une excellence reconnaissance. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs Cory Clouston, l’un des plus grands admirateurs de Carkner, apprécie surtout l’éthique de travail et la détermination dont le défenseur de 6’ 4’’ et 231 livres fait preuve sur la patinoire chaque jour. Il l’a constaté pendant deux saisons dans la Ligue américaine, lors les deux hommes étaient avec les Senators de Binghamton.

« Il n’y a pas beaucoup de recrues qui percent (dans la LNH) à son âge, d’admettre Clouston. Je crois que cela démontre le caractère qu’il possède et le genre d’individu qu’il est. De plus, il s’est amélioré. Vous pouvez vous améliorer plus tard en carrière. Il a 29 ans, et il est nettement meilleur qu’en début de saison et l’an dernier. Au cours des deux ans avec moi à Binghamton, il s’est amélioré.

« Il travaille très fort et il connait ses limites. Son plus grand atout est le fait qu’il puisse jouer à l’intérieur de ses limites. Ainsi, il est efficace et il a un bon esprit d’équipe. »

Je suis très heureux de mon sort et de la tournure des événements. Je vais toujours continuer à travailler fort pour m’améliorer. J’aime jouer ici, mais je suis conscient qu’il y a beaucoup de travail à faire. - Matt Carkner
Cette attitude a valu rapidement à Carkner l’affection de ses coéquipiers, dont la majorité d’entre eux ne vivront ou ne comprendront jamais ce qui lui aura fallu pour accéder au grand club. Mais Carkner ne tient jamais rien pour acquis.

« C’est incroyable », a dit Carkner à propos de la vie dans la LNH. « Lorsque vous prenez des joueurs qui ont été ici pendant toute leur carrière, ils ne peuvent pas comprendre comment ça se passe dans les ligues mineures. Lorsque nous prenons l’autobus pour nous rendre à Montréal, tout le monde se plaint. Pour moi, c’est de la routine. C’est ce qui fait de moi ce dont je suis aujourd’hui.

« Je suis très heureux de mon sort et de la tournure des événements. Je vais toujours continuer à travailler fort pour m’améliorer. J’aime jouer ici, mais je suis conscient qu’il y a beaucoup de travail à faire. »

En tant que joueur d’équipe, Carkner ne tarde pas à donner du mérite à son partenaire à la ligne bleue Chris Campoli pour l’avoir aidé à devenir un meilleur joueur cette saison.

« Il (Campoli) m’a aidé énormément cette année, a dit Carkner. Il m’encourage et me montre des trucs techniques du jeu. Je peux apprendre de plusieurs joueurs talentueux ici. Évidemment, en évoluant avec de bons joueurs,  on devient encore meilleur. »

Le gagnant du trophée Masterton sera dévoilé le 23 juin lors du gala annuel des prix de la LNH à Las Vegas.


En voir plus