Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Carkner encouragé par la course aux séries des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le vétéran défenseur des Sénateurs Matt Carkner est ravi de revenir dans la formation alors que l'équipe tente de s'assurer d'une participation aux séries éliminatoires. Il était de l'alignement lors des deux victoires consécutives des siens après avoir été laissé de côté pendant 12 matchs (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Voilà un temps où les matchs comptent le plus.


Et c'est pourquoi Matt Carkner affiche un grand sourire quand il parle de la possibilité de collaborer alors que les Sénateurs d'Ottawa se dirigent vers une participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Depuis le retour du vétéran défenseur dans l'alignement, les Sénateurs ont remporté deux victoires consécutives, sur les Penguins de Pittsburgh et les Jets de Winnipeg, dans leur quête d’une place dans la grande danse du printemps.

Cependant, avec les Sabres de Buffalo et les Capitals de Washington à leurs trousses, les Sénateurs n’ont pratiquement plus droit à l’erreur pour leurs cinq derniers matchs de la saison.

« Il y a des équipes qui nous soufflent dans le cou », a déclaré Carkner, qui avait été laissé de côté pendant près d'un mois avant de réintégrer l’alignement lors des deux victoires cruciales du week-end dernier. « Je suis très ravi de revenir dans la formation et d’avoir une occasion d’aider d’une façon ou d’une autre. »

Il aurait été facile pour Carkner, un défenseur de 31 ans originaire de Winchester, dans l’Est ontarien, de se sentir à l’écart alors qu’il a passé 12 matchs consécutifs dans la galerie de presse. Mais ses coéquipiers n’auraient tout simplement pas accepté de laisser l'un des principaux joueurs de caractère de l'équipe trop loin très longtemps.

« J'aime le hockey, j'aime jouer et j'aime être avec les gars », a déclaré l’athlète de 6’4’’ et 237 livres. « Lorsque j’étais à l’écart, ils m'ont fait sentir que je faisais quand même partie de l'équipe. J'étais impliqué, mais c'est différent quand l’on est relégué au rôle de spectateurs. Mais j'ai eu la chance de revenir dans l’action lors des deux derniers matchs et nous avons gagné, donc évidemment on se sent bien.

« Cela étant dit, mon rôle demeure pratiquement inchangé. Je dois continuer à travailler fort en espérant d’être appelé à collaborer. »

Carkner est un type positif de nature, mais il a admis tout de même que ce fut difficile par moment de garder la tête haute. Après avoir eu le début de sa saison être retardée jusqu'à décembre en raison d’une blessure, il n’a disputé que 26 matchs seulement avec Ottawa, le plus faible nombre au cours de ses trois années passées dans l’uniforme des Sénateurs.

« Il y a des hauts et des bas, a déclaré Carkner. C'est un peu comme dans la vie de quiconque. Il y a de bons jours comme de mauvais jours. Lorsqu’on voit son nom être rayé de la formation pour une huitième journée de suite, c’est parfois difficile à accepter. Mais j'ai toujours essayé d'avoir une période de 10 minutes où je me laisse un peu décourager, puis les gars viennent à ma rescousse et pour m'aider à me remonter le moral et j’en fais tout autant.

« Rien ne sert d’être négatif. Tant et aussi longtemps que l’on parvient à faire sortir le méchant, se remettre au travail et se concentrer, je peux parvenir à composer avec cela. »

En bref

L'attaquant des Sénateurs Jesse Winchester, absent depuis le 20 décembre en raison d’une commotion cérébrale, se sent prêt à effectuer un retour dans l'alignement. « Il faut juste retrouver le rythme dans les exercices et le synchronisme, a-t-il dit. « Je crois que tout cela est revenu, mais je me dois d’être patient et profiter au maximum de ma chance lorsque je serai appelé. » L’entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, ne veut pas se prononcer sur la date du retour de l’attaquant, alors que son cas est jugé « au jour le jour » en vue des deux matchs du week-end sur la route, contre les Flyers de Philadelphie (samedi, 13 h, RDS2, CBC, CKOI 104,7 FM) et les Islanders de New York (dimanche, 15 heures, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM). « Il faut être juste à son endroit, a déclaré MacLean. Il faut s’assurer qu'il est prêt. Sinon, il pourrait y avoir des conséquences et ce n’est certainement pas ce que nous voulons. Oui, il a fait de gros progrès dans les entraînements, il a travaillé très fort et les choses se sont bien passées pour lui. Cependant, il ne faut pas oublier qu’il n’a pas joué depuis décembre. Cela fait une belle lurette et nous devons nous assurer qu’il est véritablement prêt à reprendre l’action et que c’est la bonne décision pour l'équipe. » Craig Anderson, qui a aidé les Sénateurs à remporter la victoire à ses deux dernières sorties, sera le partant samedi à Philadelphie.


En voir plus