Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Butler vise une place au soleil

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Bobby Butler devrait être parmi les candidats pour un poste d'attaquant avec les Sénateurs lorsque le camp d'entraînement se mettra en branle en septembre (Photo par Mike Stobe/NHLI via Getty Images).
Bobby Butler connait bien les feux de la rampe du hockey.


Sa dernière année au hockey universitaire américain à New Hampshire fut celle de la consécration, notamment en étant choisi finaliste pour le trophée Hobey Baker, qui est remis annuellement au meilleur joueur de la Division I de la NCAA pendant le Frozen Four, le tournoi qui détermine le champion national au hockey.

Plusieurs mois plus tard, l’attaquant des Sénateurs d’Ottawa semble encore être un peu dépassé par tout ce qui est survenu pour lui après avoir connu une année où il a dominé au chapitre des marqueurs de la NCAA avec 29 buts.

« Ce fut excellent pour mes coéquipiers, mon institution et ma famille », a déclaré Butler, 23 ans et natif de Marlborough, au Massachusetts. « Ce fut une belle expérience là-bas (à Detroit) et d’être avec ces deux autres joueurs (le gagnant du trophée Hobey Baker Blake Geoffrion du Wisconsin et le finaliste Gustav Nyquist du Maine). Je vais m’en souvenir pour le reste de mes jours. »

Même si Butler n’a pas remporté le trophée, ce n’est surement pas par manque d’effort de la part de ses partisans. Un site Web intitulé butlerforhobey.com qui faisait état de tous ses accomplissements lors de sa dernière année chez les Wildcats. Il y avait aussi une page Facebook qui faisait partie de la campagne.

« Je me souviens plus jeune d’avoir été au Frozen Four juste pou regarder la remise du trophée Hobey Baker », a dit Butler en pensant à tout le battage entourant le trophée. « Je ne pensais jamais être dans une position similaire 10 ans plus tard. »

Il est un bon attaquant, donc il sera un candidat pour l’équipe. C’est pourquoi il a signé ici. Je crois qu’il voit une opportunité avec notre club, il peut nous amener de la vitesse. Il a très bien fait lors des matchs qu’il a disputés. - Randy Lee
Mais il s’agit d’un seul épisode de cette spirale que le hockey lui a causé le printemps dernier. Douze jours avant la cérémonie de remise du trophée Hobey, Butler signait son premier contrat dans la Ligue nationale de hockey avec les Sénateurs. Le 1er avril, il disputait son premier match dans la LNH à la Place Banque Scotia contre les Hurricanes de la Caroline, passant neuf minutes sur la glace lors d’un gain de 4-3 des Sénateurs en fusillade.

« Ce fut effectivement toute une expérience et je suis privilégié d’avoir pu faire mes premiers pas (dans la LNH), a déclaré Butler. Je suis content qu’ils m’aient donné cette chance. Le fait d’avoir gagné ce match en tirs de barrage était assez émouvant. Ce fut une semaine émouvante dans l’ensemble.

« Je dirais que depuis mon enfance j'espérais être là où j’en suis aujourd’hui. Mais il a fallu attendre ces quelques dernières années avant de penser peut-être que je pourrais avoir une chance. »

Inutile de dire qu’il n’en fallait pas plus à Butler, qui avait aussi disputé un match à l’étranger contre les Islanders de New York, d’en vouloir davantage.

« Je veux simplement travailler le plus fort possible en espérant me tailler un poste », a-t-il dit en pensant au camp d’entraînement 2010-2011 des Sénateurs. « Sinon, je vais faire tout ce dont je peux pour y arriver. »

Le fait de voir cela m’a motivé pour l'été et pour la saison prochaine. C'est là que je veux être, juste pour être dans cette position et pour aider l'équipe à gagner... Mon but est d'être à Ottawa. J'ai entendu dire que c'est un endroit formidable et une grande ville. Je ferai ce qu'il faut pour monter ici. » - Bobby Butler
Les Sénateurs, qui ont été impressionnés par le peu qu’ils ont vu de lui jusqu’à présent, croient certainement que Butler a une chance d’être de l’équipe à l’ouverture du calendrier.

« Il est un bon attaquant, donc il sera un candidat pour l’équipe », a déclaré Randy Lee, le directeur du développement des joueurs et de l’administration hockey des Sénateurs. « C’est pourquoi il a signé ici. Je crois qu’il voit une opportunité avec notre club, il peut nous amener de la vitesse. Il a très bien fait lors des matchs qu’il a disputés.

« Maintenant, il faut déterminer s’il commencera l’année ici ou à Binghamton (la filiale des Sénateurs dans la Ligue américaine de hockey). C’est à lui de répondre, avec son rendement au camp d’entraînement et lors des matchs hors-concours. Il ne viendra pas ici pour se contenter d’un rôle de remplaçant. »

Butler a eu tous les incitatifs dont il avait besoin en regardant de près les Sénateurs en première ronde des séries éliminatoires contre les Penguins de Pittsburgh.

 « Le fait de voir cela m’a motivé pour l'été et pour la saison prochaine, a-t-il dit. « C'est là que je veux être, juste pour être dans cette position et pour aider l'équipe à gagner... Mon but est d'être à Ottawa. J'ai entendu dire que c'est un endroit formidable et une grande ville. Je ferai ce qu'il faut pour monter ici. »


En voir plus