Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Brown revient à son point de départ

Ancien champion à la Coupe de la capitale Bell, Connor Brown se souvient de ses années au hockey mineur, qui l'ont amené souvent à Ottawa avant même d'aboutir chez les Sénateurs lors d'une transaction.

par Craig Medaglia @craigmedaglia / Sénateurs d'Ottawa

Lorsque les Sénateurs d'Ottawa eurent acquis Connor Brown des Maple Leafs de Toronto le premier juillet dernier, dans le cadre d'une transaction impliquant plusieurs joueurs avec leurs rivaux de division, ils savaient qu'ils mettaient la main sur un jeune attaquant avec une feuille de route impressionnante dans la Ligue de l'Ontario qui voulait une chance de montrer ce qu'il peut faire dans la LNH.

Ce qu'ils ne savaient peut-être pas, c'est qu'ils ont obtenu un joueur qui a déjà remporté un championnat ici même sur la patinoire du Centre Canadian Tire.

Remontons en 2004, Brown n'a rien oublié de sa participation à la conquête d'un titre avec les Marlies de Toronto à la Coupe de la capitale Bell.

« Je me souviens de cette victoire », dit-il à la blague lorsqu'il fut questionné au sujet du tournoi. « Nous avons vaincu les Golden Wolves de la Floride en finale, par la marque de 5-0. Nous avions une très bonne équipe cette année-là dans la catégorie atome. »

Avant que le Centre Canadian Tire ne devienne son nouveau lieu de travail en 2019, Brown se rappelle sa toute première visite au domicile des Sens, incluant l'opportunité de jouer sur une patinoire de la Ligue nationale.

« Je m'en souviens encore, car nous avions disputé la finale dans cet amphithéâtre, a affirmé Brown. C'était assez impressionnant pour nous, en tant que jeunes joueurs. On nous a d'abord fait visiter l'amphithéâtre avant de nous retrouver sur la patinoire. J'ai conservé quelque part la vidéo de la finale. »

Brown n'a pas perdu de vue le parallèle, alors qu'il s'entraîne et joue sur cette même patinoire aujourd'hui, réalisant son rêve d'évoluer chez les professionnels dans la LNH. Le Torontois de 25 ans ajoute que ce sont d'heureux hasards ou des coïncidences qui ont fait en sorte que sa progression vers la Ligue nationale de hockey fut si particulière.

« C'est un peu bizarre », a déclaré Brown à propos de son parcours dans la LNH qui l'a ramené à Ottawa. « Je trouve que l'on revient souvent à son point de départ. C'est assez particulier de constater que je me retrouve à un endroit marquant au cours de mes années passées au hockey mineur. »

Brown, comme bien d'autres enfants qui ont grandi en jouant au hockey, avait toujours hâte de voyager afin de participer à grands tournois comme celui de la Coupe de la capitale Bell et il soutient que ses plus beaux souvenirs d'enfance sont ceux avec qui il a eu avec ses coéquipiers sur la route.

« Ce furent mes premières expériences de voyage, dit-il. J'avais 11 ou 12 ans et que je partais avec 15 de mes amis. Nous étions dans le même hôtel, nous mangions ensemble au restaurant et nous tentions de gagner quelques parties de hockey. Ce sont quelques-uns de mes plus beaux souvenirs d'enfance. »

« C'était les meilleurs tournois et je conserve d'excellents souvenirs, de poursuivre Brown. J'ai eu aussi la chance de jouer au sein d'une très bonne équipe, je me souviens d'avoir essayé de remporter ces tournois avec mes amis. Je vais toujours me souvenir du plaisir que nous avions et des choses amusantes qui s'y sont passées. »

Brown n'a pas non plus oublié l'aspect dans son ensemble. Il se souvient d'avoir affronté quelques-uns de ses coéquipiers actuels bien avant de se retrouver à Ottawa, à l'occasion de grands tournois disputés un peu partout, notamment la Coupe de la capitale Bell.

« J'ai souvent affronté les mêmes joueurs lors de différents tournois, non seulement celui-ci, de dire Brown. Chris Tierney et Dylan DeMelo ont été régulièrement des adversaires lorsque j'étais plus jeune. C'est assez particulier de pouvoir partager le même vestiaire avec eux aujourd'hui, dans la Ligue nationale. »

Brown se souvient aussi que sa première visite dans la capitale nationale est survenue dans le cadre de la Coupe de la capitale Bell. Les visites dans les principaux attraits de la région et la chance de jouer sur la patinoire des Sénateurs ne sont que quelques faits saillants de son premier voyage dans la ville qui est devenue en 2019-2020 l'endroit où il évolue dans la LNH.

« Je me souviens d'avoir vu les édifices du Parlement et la Flamme du centenaire. C'était mon premier voyage à Ottawa et, aujourd'hui, c'est mon lieu de résidence, d'indiquer Brown. « Étant originaire de Toronto, je n'ai pas eu beaucoup d'autres occasions de sortir de ma région, à part les occasions de participer à des tournois comme celui de la Coupe de la capitale Bell. »

« C'est une belle surprise de voir que ma carrière au hockey m'ait amené à Ottawa à plusieurs reprises, car c'était un endroit formidable pour découvrir la culture et les gens formidables qui y vivent. »

En voir plus