Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Blessure à une épaule pour Heatley

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Ils ont déjà été confrontés à ce genre de situation dans le passé.


Et les Sénateurs d’Ottawa n’ont pas seulement survécus, mais ils ont trouvé l’identité dont ils avaient besoin pour devenir des finalistes de la Coupe Stanley.

Ceci étant dit, personne chez les Sénateurs n’avait imaginé un tel scénario; ils devront se passer des services de Dany Heatley, celui qui a réussi deux saisons consécutives de 50 buts, pendant six semaines en raison d’une dislocation de l’épaule droite, qu’il a subi lors du match de samedi soir à la Place Banque Scotia, remporté par la marque de 5-2 sur les Red Wings de Detroit.

Depuis qu’il a joint les rangs des Sénateurs il y a deux ans et demi, Heatley avait disputé la totalité des matchs de saison régulière avec l’équipe. Mais cette séquence de 207 matchs d’affilés vient de prendre fin.

« C’est frustrant », a déclaré Heatley dimanche à propos de la blessure. « C’est un bête accident, mais c’est ça le hockey. Je vais tenter de me rétablir le plus rapidement possible afin de revenir le plus tôt possible.

« C’est le genre de chose qui peut arriver. Je peux me compter chanceux au cours des deux dernières années d’avoir été en mesure de prendre part à tous les matchs. Si je peux trouver du positif, je vais pouvoir me reposer un peu et être prêt pour la fin de la saison et les séries. »

La blessure est survenue en troisième période, alors que Heatley a tenté de terminer une mise en échec contre Dallas Drake, des Red Wings. Mais lorsque Drake a perdu son équilibre, Heatley est passé par-dessus lui et son épaule droite a heurté durement la rampe.

« Je n’ai pas ressenti beaucoup de douleur sur le coup », a déclaré Heatley, qui va rater le match des étoiles du 27 janvier à Atlanta. « Je croyais que j’étais légèrement sonné. Mais lorsque je suis rentré au vestiaire, j’ai constaté l’état de la blessure. »

Heatley pourrait aussi devoir oublier une troisième saison consécutive de 50 buts, un exploit qui n’a été réalisé dans la Ligue nationale de hockey depuis John LeClair, des Flyers de Philadelphie, entre 1995-1996 et 1997-1998.

« C’est la première chose qui m’est venue en tête après le match », a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, John Paddock, à propos de Heatley, qui a marqué 25 buts et récolté 56 points jusqu’à présent cette saison. « Il aurait probablement réussi l’exploit. Personne ne l’a fait depuis un bon bout de temps et il était en bonne voie pour connaître une autre campagne de 50 buts. C’est décevant.

« Mais il sera plus en santé et plus reposé pour les mois de mars, avril, mai et juin. Il est certainement mieux que cela (la blessure) se produise en ce moment plutôt qu’un 12 mars ou un 12 avril. »

Les Sénateurs ont déjà connu un tel scénario. Il y a presque exactement un an, les centres Jason Spezza et Mike Fisher tombaient au combat en raison de blessures alors que les Sénateurs n’étaient même pas en position de se classer pour une place en séries éliminatoires. Mais plutôt que crouler sous l’adversité, les autres membres de l’équipe se sont soudés les coudes et ils se sont mis à gagner plusieurs matchs. Cet épisode a constitué un point tournant majeur dans la saison et l’équipe a débuté sa route pour atteindre la finale de la Coupe Stanley.

« Ce n’est certainement pas une bonne nouvelle », a déclaré Paddock au sujet de la perte de Heatley pour six semaines. « Mais il y a un bon vieux cliché qui dit que d’autres peuvent prendre le relais. Nous tenterons de transmettre au reste de l’équipe l’approche utilisée l’an dernier lorsque Jason et Fish étaient absents et que rien n’est facile.

« Il s’agit d’un marqueur de premier plan. Lorsque qu’un compteur comme lui s’absente, il faut agir comme de la même façon que samedi soir. Il faut être encore meilleur défensivement.

« C’est ce qui s’est produit l’an dernier. Lorsque nous étions privés de nos deux joueurs de centre, nous étions devenus une équipe défensive qui s’est taillé une place en séries. Il nous faut nous inculquer cet objectif à partir de maintenant. »

Paddock affirme qu’il désignera possiblement Randy Robitaille aux côtés de Spezza et Daniel Alfredsson pour au moins une présence dimanche soir contre les Islanders de New York, à la Place Banque Scotia (19 h, RDS, 104,7 FM). Mais il a laissé entendre que Patrick Eaves, qui a subi lui aussi une dislocation de l’épaule, pourrait se retrouver sur le premier trio lorsqu’il reviendra au jeu.

« Nous pensons et souhaitons que Patty sera de retour mardi (à Washington) », dit-il.

Heatley ajoute : « Nous le disons fréquemment. Les gars se blessent à différentes périodes et d’autres joueurs prennent le flambeau. C’est un aspect qui a joué beaucoup en faveur de notre équipe. Je crois que cela va se produire encore. D’autres joueurs apporteront leur contribution à leur façon. »

Martin Gerber sera le partant devant le filet ce soir contre les Islanders et l’attaquant Brian McGrattan sera de l’alignement.


En voir plus