Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Bilan de mi-saison

par Craig Medaglia / Ottawa Senators

Les Sénateurs ont officiellement franchi la mi-saison récemment et nous jetons un coup d’œil à 10 statistiques impressionnantes des 41 premiers matchs du calendrier régulier.

1. Les points d’Erik Karlsson

Rien de nouveau dans le cas du capitaine, mais ses chiffres continuent de croître. Jusqu’à présent cette saison, Karlsson a récolté 45 points, ce qui le place non seulement au premier rang chez les défenseurs de la LNH, mais il est également le quatrième meilleur marqueur du circuit. Avec ses 36 mentions d’aide (dont 20 qui constituent une première mention lors d’un but), il occupe le deuxième rang de la ligue tout juste derrière Patrick Kane.

2. Les buts en infériorité numérique de Jean-Gabriel Pageau

Les Sénateurs ont connu leurs parts de difficultés en infériorité numérique au cours des 41 premiers matchs cette saison, mais ils ont prouvé qu’ils peuvent générer de l’attaque à court d’un homme. Ottawa est présentement à égalité avec Montréal en tête de la ligue au chapitre des buts marqués en infériorité numérique (8) et Jean-Gabriel Pageau en a marqué quatre.

3. Les buts de Bobby Ryan en tirs de barrage

Jusqu’à présent cette saison, les Sénateurs se sont rendus en tirs de barrage à sept reprises (le deuxième plus grand nombre dans la ligue après Toronto) et Bobby Ryan a inscrit cinq buts, ce qui le place à égalité au sommet de la ligue avec Brandon Pirri, des Panthers de la Floride. Son taux d’efficacité en tirs de barrage est de 83,3 % (5 en 6), ce qui est particulièrement élevé étant donné la beauté de ces buts. Par exemple...

4. Les arrêts de Craig Anderson

Andy est un bourreau de travail cette saison et il fut le partant pendant 15 matchs consécutifs pour les Sénateurs, du 14 novembre au 14 décembre. Il semble s’épanouir dans cette lourde charge de travail, alors qu’il est présentement le meneur dans la ligue au chapitre des tirs reçus (1 089) et des arrêts (999). Andy occupe aussi le 10e rang dans la LNH avec 17 victoires jusqu’à présent cette année.

5. Les buts de Mike Hoffman

Hoffman a atteint le cap des 20 buts cette saison, un sommet d’équipe, au cours du week-end contre les Capitals de Washington, bon pour le huitième rang de l’équipe..

6. Les prises de possession de Mark Stone

Stone a terminé au premier rang de la ligue au chapitre des prises de possession la saison dernière ex-aequo avec l’attaquant Ryan O'Reilly, de l’Avalanche, avec 98 prises de possession, et il est en voie de battre cette marque cette saison. En 43 matchs cette saison, Stone a réalisé 69 prises de possession, le plus grand nombre dans la ligue par une marge significative. Jeff Skinner, des Hurricanes de la Caroline, arrive deuxième dans cette liste avec 44...VINGT-CINQ DE MOINS QUE MARK STONE. Pensez à cela en voyant ceci...

7. Le temps d’utilisation d’Erik Karlsson

Si Craig Anderson est le bourreau de travail de l’équipe, j’imagine que Karlsson est la locomotive. Il passe habituellement les deux minutes complètes d’un jeu de puissance et il est utilisé amplement dans le nouveau format de la prolongation à trois contre trois. Il passe en moyenne 28:35 sur la glace par match, un sommet dans la ligue, et sa marque de 4:48/match en avantage numérique est la deuxième derrière seulement Oliver Ekman-Larsson, des Coyotes de l’Arizona, dans la ligue. Il présente aussi une moyenne de 1:06/match en désavantage numérique.

8. Les mises en échec de Mark Borowiecki

Borowiecki a fait dans la qualité et en quantité cette saison lorsqu’il s’agit de s’imposer physiquement. Il a distribué 190 mises en échec en 43 matchs, le deuxième plus grand nombre dans la ligue cette saison. Seul Matt Martin, des Islanders de New York, en a plus avec 203. Les mises en échec de Boro se trouvent sur notre canal Vine également, par exemple...

9. Les mises en jeu de Kyle Turris

Cela semble avoir échappé au premier centre des Sénateurs, mais ce dernier a fait des progrès significatifs au cercle des mises en jeu. Turris a remporté un total de 441 mises en jeu jusqu’à présent cette saison (11e dans la ligue) et un pourcentage de 51,7 %, en voie de connaitre un nouveau sommet en carrière à ce chapitre. Turris a aussi été incroyablement efficace lors des mises en jeu en avantage numérique après avoir remporté 82 mises en jeu avec l’avantage d’un homme, au septième rang dans la LNH cette année.

10. Les premières

Trois joueurs des Sénateurs ont inscrit leur premier but en carrière dans la LNH au cours de la première moitié de la saison. Les voici...

Chris Wideman :

Shane Prince :

Max McCormick :

En voir plus