Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Bilan 2013-2014 des Sénateurs

par Chris Lund / Ottawa Senators

Les joueurs des Sénateurs d’Ottawa sont venus chercher leurs effets personnels dans le vestiaire lundi et ils ont rencontré les journalistes pour la dernière fois au Centre Canadian Tire avant de quitter pour la saison morte. Voici un condensé de leurs commentaires et les mêlées de presse en vidéo, une courtoisie de Sens TV...

Craig Anderson au sujet de son avenir avec les Sénateurs :

Je me vois avec cette équipe dans l’avenir. J’ai grandi avec cette équipe au cours des dernières années et je crois que j’assume un rôle important dans ce vestiaire et auprès de ce groupe de joueurs. Ma famille et moi avons vécu une belle expérience ici. Tout a été fantastique ici à Ottawa pour nous, que ce soit au niveau des partisans, de la ville, de l’ambiance. Je ne veux rien changer à tout cela. Lorsqu’on déniche un endroit qui nous plait, on ne veut pas spéculer à savoir si l’herbe est plus verte chez le voisin. Je me sens très bien ici.

Cody Ceci parle de sa progression :

J’ai appris énormément de choses ici cette année et mon jeu s’est amélioré beaucoup. Cela me rend très heureux. Je crois que j’ai progressé beaucoup depuis mon séjour dans le junior et la présente saison constitue une étape importante dans ma carrière. Malheureusement, nous ne sommes pas qualifiés pour les séries et nous n’avons pas gagné autant de matchs que nous l’aurions voulu. Nous avons connu quelques mauvaises séquences, mais il y a eu aussi quelques séquences victorieuses et des buts dont je vais me souvenir pour le reste de mes jours.

Jared Cowen au sujet du travail à accomplir pour devenir un défenseur de premier plan :

Je pense que cela implique beaucoup de choses. Je ne suis jamais vraiment satisfait au sujet d’un aspect, mais je n’entends pas débiter une liste ici. J’ai regardé mon calendrier pour l'été et je sais ce que je veux faire. Je veux me concentrer beaucoup sur mon coup de patin. Je veux travailler plusieurs aspects, mais je ne pourrais pas tout faire en une seule saison estivale. Je crois qu’il y a des choses que l’on apprend avec le temps et l’expérience au cours d’une saison.

Ales Hemsky au sujet de son avenir à Ottawa :

Nous allons tenir des réunions et j’en discuterai avec le directeur général. Je veux savoir quel sont les plans d’avenir ici et l’opinion des dirigeants et on verra par la suite. J’ai eu quelques discussions, mais sans plus. Je ne veux pas précipiter les choses et je veux examiner mes options. J’ai bien aimé mon expérience ici. J'ai été bien reçu, je ne peux pas me plaindre. Je ne sais cependant pas ce que l’avenir me réserve.

Erik Karlsson sur la fin de saison hâtive :

Personne ne souhaite un tel dénouement, je ne suis pas heureux de la tournure des événements. Au cours de mes cinq années passées ici, c’est la deuxième fois que je vis une telle situation. Je n’ai pas envie que cela se reproduise. Mais il faut maintenant tourner la page. Malheureusement, l’été sera long pour nous, mais il faut profiter de cette période pour se préparer dans le but de revenir plus fort à l’automne.

Robin Lehner au sujet de porter les couleurs des Sénateurs :

J’y pense depuis quelques mois. J’ai grandi en étant un partisan des Sénateurs d’Ottawa. Lorsque j’étais en Suède à l’âge de 18 et 19 ans, ils m’ont dit de traverser l’Atlantique et aller jouer à Sault Ste-Marie et j’ai fait tout ce qu’ils m’ont dit. Depuis, j’ai fait du chemin. Ils m’ont permis de devenir meilleur, autant sur le plan humain qu’en tant que gardien. Ils m’ont donné une opportunité. Il y a quelques années à peine, je ne me voyais même plus dans ce métier. Ils m’ont convaincu de continuer.

Clarke MacArthur parle des aspects positifs pour l’avenir :

Nous avons commencé à pratiquer un jeu plus défensif et nous avons mieux joué à domicile, ce qui est très important. Lorsqu’on joue pour 500 à domicile, c’est toujours très difficile. Il faut toujours être à la hauteur devant nos partisans. Je crois que nous avons échappé plusieurs matchs. C’est souvent le sort réservé aux équipes plus jeunes, en phase d’apprentissage. Même s’il y a beaucoup d’éléments négatifs, je pense qu’il y a aussi de nombreux points positifs. Nous formons une bonne et jeune équipe.

Marc Méthot parle de ce qui n’a pas fonctionné :

Il y a plusieurs choses. Nous étions indisciplinés, nos unités spéciales n’ont pas été efficaces, notre fiche à domicile laisse à désirer. Nous avons joué pour 500 devant nos partisans et ce n’est pas suffisant. Je pense que si le résultat avait été différent pour six ou sept rencontres, nous aurions peut-être pu participer aux séries. Nous n’avons pas été constants. Il y a plusieurs choses que nous allons devoir évaluer. Après nos réunions, nous aurons une bonne idée de ce qu’il faut changer l’an prochain.

Milan Michalek au sujet de son avenir :

Je n’ai pas encore discuté de ce sujet avec Bryan, donc j’ignore ce qui s’en vient. Mais j’aimerais bien demeurer ici. On verra bien ce qui adviendra.

Zack Smith sur les améliorations :

Nous devons mieux exécuter les choses. Individuellement, on peut se dire que nous avons connu une bonne saison, mais au bout du compte, tout le monde doit s’améliorer. Si je mets la faute sur les autres, je n’irai nulle part. Je dois mieux jouer. J’ai terminé la saison avec un différentiel de moins 9 et je me considère comme étant un joueur à caractère défensif. Je veux obtenir de meilleurs chiffres, je veux aider l’équipe sur le plan offensif, mais je dois aussi continuer à m’améliorer en tant que joueur défensif.

Jason Spezza sur sa première saison en tant que capitaine :

« Tout comme le reste de l’équipe, je crois que ce fut une situation décevante. Ce fut une saison d'apprentissage pour moi en tant que capitaine. Même si j'étais prêt à assumer ce rôle, j’ai quand même appris beaucoup de choses. Je crois que je suis un meilleur leader aujourd’hui, comparativement à l’automne dernier. Je crois qu’il faut tirer profit de toutes ces expériences négatives, autant que celles qui sont positives.

Kyle Turris croit-il qu’il pourrait devenir le centre numéro un?

Je ne vois pas les choses de la sorte. J’aborde chaque match avec l’objectif de donner mon maximum et de disputer mon meilleur match de la saison. Qu’on m’utilise en tant que premier, deuxième, troisième ou quatrième joueur de centre, je vais préconiser la même éthique de travail.

Mika Zibanejad au sujet de son état de santé :

Je me sens un peu mieux. Je me sentais plutôt mal ces derniers jours, mais ça commence à aller mieux. Il ne s’agit pas d’une blessure, cela n’a rien à voir avec la tête ou une commotion. Je ne me sentais pas bien tout simplement. Les soigneurs m’ont examiné et le tout semble revenir.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :

En voir plus