Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Bernard-Docker veut tirer parti de son deuxième camp de perfectionnement

Choix de premier tour des Sénateurs en 2018, Jacob Bernard-Docker espère qu'une bonne impression cette semaine pourrait être source de nouvelles opportunités pour lui la saison prochaine

par Craig Medaglia @craigmedaglia / Sénateurs d'Ottawa

Les douze derniers mois ont été fort occupés pour l'espoir des Sénateurs Jacob Bernard-Docker. Après avoir été choisi au 26e rang au total lors du repêchage de 2018 à Dallas, le défenseur de 18 ans est de retour à Ottawa cette semaine et tente de profiter au maximum de sa deuxième participation au Camp de perfectionnement des Sénateurs.

« Après mon passage dans le junior A l'an dernier, j'ai pris part immédiatement à un camp de perfectionnement de la LNH. Ce fut toute une étape à franchir sur le plan compétitif », a déclaré le défenseur après la séance matinale sur glace de mercredi. « Je pense que je me suis bien débrouillé, mais maintenant que je sais à quoi m'attendre, cette année, et que je connais le processus, cela me facilite les choses et je peux profiter davantage de l'occasion. »

Après avoir pris part à un premier camp à Ottawa, Bernard-Docker peut mieux évaluer l'impact de l'exercice cette semaine sur le développement d'un espoir, surtout lorsqu'il ramènera tout le bagage de renseignements acquis avec lui cet automne à l'Université du Dakota du Nord.

« L'an dernier au camp de perfectionnement, j'ai surtout retenu les façons de me conduire comme un professionnel. En côtoyant les différents entraîneurs, je me suis senti dans un environnement tellement professionnel, a indiqué Bernard-Docker. Que ce soit au gymnase ou sur la patinoire, je tente de retenir le plus de choses possible pendant mon séjour ici, et c'est ce que j'ai fait l'an dernier avant de retourner au Dakota du Nord. »

À sa première saison avec les Fighting Hawks l'an dernier, Bernard-Docker a récolté 17 points (cinq buts, 12 mentions d'aide) en 36 matchs, terminant ex aequo en tête des marqueurs chez les défenseurs de l'équipe. Les liens entre les Sénateurs et l'Université du Dakota du Nord continuent de se renforcer, alors que Jonny Tychonick, repêché aussi en 2018, sera de retour pour sa deuxième saison chez les Fighting Hawks, tandis que Shane Pinto, repêché cette année au 32e rang au total, se joindra à eux cet automne.

« C'est toujours agréable de côtoyer des visages familiers », a déclaré Bernard-Docker à propos de ses coéquipiers du Dakota du Nord qui prennent part au camp de perfectionnement avec lui cette semaine. « J'ai rencontré Shane l'autre jour et il semble être un chic type, donc j'ai hâte de jouer avec lui cette année. C'est vraiment une fierté pour le personnel d'entraîneurs du Dakota du Nord et pour la façon de gérer leur programme de voir plusieurs d'entre nous se retrouver dans des organisations de la LNH, particulièrement ici à Ottawa. »

Tweet from @Senators: Welcome to #SensDevCamp. pic.twitter.com/hfgD5pjYWc

Depuis la conclusion du camp de perfectionnement de l'été dernier, Bernard-Docker a entretenu un contact régulier avec le personnel des Sénateurs affecté au développement des joueurs, et il espère montrer les aspects de son jeu qu'il a amélioré pendant son séjour à Ottawa cette semaine.

« Je veux montrer que je suis plus agressif et que je veux m'imposer davantage lorsque je saute sur la glace, a-t-il dit. Je n'ai pas peur de faire des choses ici et là et d'utiliser mon gabarit à mon avantage. »

Bernard-Docker a aussi indiqué qu'il profite de son séjour à Ottawa cette semaine pour bien se préparer en vue du camp estival de développement de l'équipe nationale junior du Canada le mois prochain, en compagnie de son coéquipier Tychonick. Après avoir été l'un des derniers joueurs retranchés d'ÉCJ en 2018, il entend mettre à profit l'expérience de l'an dernier afin d'obtenir un poste au sein de la formation.

« Je veux me présenter avec le sentiment d'amertume, d'insatisfaction à l'égard du résultat de l'an dernier, ce qui me servira d'élément de motivation pour m'améliorer chaque jour, a déclaré Bernard-Docker. J'entends profiter au maximum du camp de perfectionnement à Ottawa cette semaine et ensuite retourner au Dakota du Nord pour m'entraîner intensément avant de prendre part à ce camp. Ainsi, j'aurai la confiance nécessaire pour aspirer à un poste au sein de l'équipe. »

Pour plus de renseignements au sujet du camp de perfectionnement de cette semaine, cliquez ici.

En voir plus