Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Aux gros canons de tonner

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Une bonne nouvelle : les Sénateurs d’Ottawa sont parvenus à inscrire deux victoires consécutives sans avoir eu un besoin d’un apport soutenu de la part des gros canons de l’équipe.


Mais l’entraîneur-chef Cory Clouston est très conscient que cela ne pourra durer éternellement. Ainsi, il a muté l’attaquant Nick Foligno sur le premier trio aux côtés de Jason Spezza et Milan Michalek, tandis que le capitaine Daniel Alfredsson s’est retrouvé avec Alex Kovalev et Mike Fisher.

« Nous n’avons pas obtenu suffisamment de production de la part de nos deux premières lignes d’attaque », a déclaré Clouston après la séance d’entraînement des Sénateurs aujourd’hui, à la Place Banque Scotia. « Nous avons bien joué, mais sans avoir eu le rendement attendu. »

Fisher, le centre de troisième trio Peter Regin – avec son deuxième but en trois matchs – ainsi que le défenseur Matt Carkner ont marqué pour Ottawa, dans la victoire de jeudi, par la marque de 3-2 en prolongation sur les Islanders de New York. À Toronto mardi, ce sont Shean Donovan et Alfredsson, ce dernier sur un lancer de punition, qui ont trouvé le fond du filet contre les Maple Leafs.

« C’est un bon changement », a reconnu Spezza lorsqu’il fut questionné sur la permutation entre Foligno et Alfredsson. « Nos deux trios n’ont pas vraiment produit à cinq contre cinq, dont il est utile de brasser les cartes. Je crois que le fait d’avoir gagné deux matchs sans que nos deux trios aient contribué offensivement est un bon signe, néanmoins. Voilà une preuve de notre profondeur à laquelle on a tant parlé depuis le début de la campagne. »

Clouston estime que ses meilleurs marqueurs veulent produire, mais que ces derniers veulent trop en faire.

« C’est ce que je crois, a-t-il dit. Ils sont conscients que nous comptons sur eux pour marquer des buts et que, dans les faits, ce sont les joueurs de troisième et de quatrième trio qui font le travail. Donc, je pense qu’ils ressentent un peu plus de pression. Le côté positif est que nous pouvons gagner sans qu’ils ne marquent.

« Tout au long du camp (d’entraînement), nous avons prêché que nous n’allions pas obtenir constamment les buts de la part de nos deux premiers trios. La ligue est trop forte, la parité est omniprésente et le jeu est trop serré. Donc, vous ne pouvez pas toujours obtenir de la production de la part de votre premier ou votre deuxième trio. Il faut équilibrer l’attaque et c’est ce que nous avons été en mesure d’obtenir au cours des derniers affrontements. »

Le rendement du gardien Pascal Leclaire a aussi aidé la cause, alors qu’il n’a accordé que trois buts lors des deux gains en plus d’avoir effectué un superbe arrêt de la jambière, jeudi soir, sur un tir de la recrue John Tavares, des Islanders, alors que l’ouverture était évidente.

« On peut dire qu’il (Leclaire) a joué avec détermination depuis son arrivée au camp alors qu’il a été inactif pendant la quasi-totalité de la dernière saison (à la suite d’une opération à une cheville), a dit Alfredsson. « Il est solide et calme devant le filet. L’ambiance est bonne aussi dans le vestiaire. Il est prêt mentalement et c’est beau de voir cela. »

Bloc-notes

Le centre Ryan Shannon (haut du corps) a repris l’entraînement avec l’équipe vendredi, mais Clouston a indiqué qu’il doute que lui ou Jesse Winchester (genou droit) seront de l’alignement pour affronter les Thrashers. « Personne ne mérite d’être mis à l’écart de la formation en ce moment. Donc, même s’ils étaient en santé, j’ignore si cela aurait changé quelque chose, dit-il. Mais ils ne sont pas tout à fait prêts. » Le défenseur Filip Kuba (bas du corps) pourrait rechausser les patins dimanche… des billets sont toujours disponibles pour le match de demain soir ainsi que pour l’affrontement de lundi contre les Penguins de Pittsburgh (19 h 30, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM).

En voir plus