Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Auld sur une lancée

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Alex Auld a de la difficulté à expliquer ce qu’il ressent présentement, mais une chose est certaine, il est au sommet de son art.


Rien de trop problématique au sujet de son jeu ces jours-ci – même celui du reste de l’équipe, pour ainsi dire. Les Sénateurs se présenteront sur la patinoire avec une fiche de 3-0-1 jeudi soir, alors que les Flyers de Philadelphie seront les visiteurs à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Sportsnet East, 104,7 FM) et Auld, qui en sera à un septième départ d’affilé, est certainement l’un des grands acteurs des récents succès de l’équipe.

Le grand cerbère présente un dossier de 4-2-1, avec une excellente moyenne de buts alloués de 1,96 et un pourcentage d’arrêts de 0,935. Toutefois, ce n’est pas une coïncidence si le rendement des Sénateurs au cours des récents matchs reflète l’effort marqué pour resserrer la défensive.

« L’équipe a mieux joué défensivement au cours des derniers matchs et cela donne la chance au gardien de sortir de bonnes performances », a déclaré le vétéran défenseur Jason Smith. « Lorsqu’il fait face à des lancers et qu’il n’y a pas de chances en or..., tu donnes ainsi l’occasion à ton gardien de faire les arrêts et d’être à l’aise. Cela constitue un facteur favorable lorsque tu as besoin qu’il fasse de gros arrêts.

« Il (Auld) réussit à faire les deux, soit de gros arrêts et des arrêts plus faciles. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Craig Hartsburg, a souvent parlé de l’assurance de Auld dans le filet et l’effet positif que cela procure sur le reste de l’équipe. Mais le gardien se contente d’affirmer que « cela est mon style de jeu, je tente de garder le contrôle. »

« Ma façon de travailler est de rester calme et de ne pas me laisser déranger par certaines choses, ni me laisser emporter, a dit Auld. J’essaie de maintenir ma concentration de façon équilibrée. Ainsi, il y a plus de stabilité, peu importe ce qui arrive. Cela m’aide beaucoup. »

Smith résume encore mieux la pensée de Auld, en indiquant que ce dernier nage dans la confiance.

« Il est confiant dans ce qu’il fait, dans les décisions qu’il prend, de mentionner Smith. Demandez à n’importe quel joueur dans la ligue, il vous dira que lorsque vous avez confiance, il devient beaucoup plus facile d’effectuer le travail que lorsque vous êtes timide et craintif. »

Cela pourrait aussi expliquer le rendement de l’ensemble de l’équipe au cours des quatre dernières rencontres, alors que les Sénateurs sont parvenus à atteindre une fiche de 0,500 (5-5-2).

« C’est un travail de longue haleine, mais nous nous donnons une chance de gagner tous les soirs, a déclaré le capitaine Daniel Alfredsson. Nous nous ne tirons pas dans le pied inutilement. Nous jouons de façon disciplinée et nous ne prenons pas beaucoup de pénalité. Les unités spéciales ont aussi bien fait et nous sommes meilleurs à cinq contre cinq. Ces éléments devraient nous permettre de gagner plus régulièrement.

« Nous sommes heureux de bien jouer et d’obtenir des résultats. Cela remonte le moral. »

De son côté, Auld n’est pas en reste. Il connaît une bonne séquence et il peine à décrire ce qu’il vit en ce moment.

« Je n’ai jamais été en mesure de décrire cet état d’esprit, dit-il. Je crois qu’il s’agit de choses élémentaires. Lorsque les choses commencent à vaciller, je me dois de revenir à la base. Ainsi, je parviens à reprendre le contrôle assez rapidement, car j’applique mes principes de base.

« De cette façon, j’évite de plonger dans une léthargie. »

Bloc-notes

Dany Heatley a marqué au cours des quatre derniers matchs des Sénateurs... Filip Kuba partage le premier rang au chapitre des points chez les défenseurs de la ligue (13)... Il reste moins de 1 500 billets pour le match de jeudi soir et il en reste 1 750 pour la visite des Islanders de New York, le 13 novembre à la Place Banque Scotia.


En voir plus