Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Auld conserve de bons moments

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les statistiques révèlent qu’il a disputé à peine une période devant le filet.


Toutefois, n’essayez pas de dire à Alex Auld que le coup ne valait pas la chandelle, malgré le fait qu’il ait passé la majeure partie du Championnat mondial junior 2001 de l’IIHF à chauffer le banc à Moscou. Pour Auld, il était aux premières loges.

« Je me suis présenté au camp (de sélection d’Équipe Canada) sans grades attentes. J’ai connu un très bon camp et j’ai été en mesure d’obtenir un poste au sein de la formation », a déclaré le gardien des Sénateurs d’Ottawa à propos de sa seule expérience au CMJ. « Je n’ai joué qu’une seule période au cours du tournoi, mais le simple fait d’être de l’équipe fut particulier.

« Nous suivons cet événement (le mondial junior) depuis notre tendre enfance et le Canada est omniprésent dans son historique. Ce fut extraordinaire de vivre cela, car ce fut aussi ma première véritable expérience en compétition internationale et dans un autre continent. »

Pour Auld, le tout s’est joué dans le processus. Équipe Canada avait déjà désigné Maxime Ouellet pour revenir comme premier gardien pour le CMJ de 2001. Il restait donc à déterminer l’identité du substitut.

« Ils m’avaient dit que cela se jouait entre moi et Pascal Leclaire (maintenant le gardien numéro un des Blue Jackets de Columbus) pour le poste de deuxième, a dit Auld. Nous avons disputé un match simulé complet et le meilleur des deux serait de l’équipe. »

Ensuite, ce fut l’interminable période d’attente du coup de téléphone matinal maudit.

« Nous étions cochambreurs et nous attendions ce coup de fil, a déclaré Auld. Donc, nous étions assis et très nerveux. Il voulait répondre au téléphone. Je l’ai laissé faire et il a raccroché en me félicitant.

« Je suis resté immobile pendant une dizaine de minutes, sa trop savoir quoi penser. Ce fut une expérience exceptionnelle. »

Le Canada s’est incliné 5-2 devant la Finlande en demi-finale cette année-là, mais il a rebondi pour vaincre la Suède 2-1 pour remporter la médaille de bronze. Dans cette formation canadienne, Auld était entouré de deux ses actuels coéquipiers chez les Sénateurs, Jason Spezza et Dany Heatley.

« Vous passez quelques semaines en compagnie de ces joueurs et de façon assez intime », a déclaré Auld à propos de l’expérience du mondial junior. Il y a de grandes amitiés qui se développent assez rapidement. Pour moi, c’était bien d’arriver ici (à Ottawa) et de connaître déjà Spezz et Heater (du CMJ 2001). Je ne les avais pas vus depuis, sauf lorsque je jouais contre eux. Je m’entendais bien avec eux et nous étions devenus des amis.

« Il y a plusieurs joueurs avec qui j’ai côtoyé depuis cette époque. Lorsque tu joues pour plusieurs équipes (dans la LNH), tu finis par connaître des joueurs un peu partout. Je crois que cela s’ajoute à cette expérience. »


En voir plus