Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Alfredsson : Ottawa a un « charme particulier »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Daniel Alfredsson n’a pas besoin d’aller bien loin pour apercevoir des signes.


Après 15 ans d’existence, les signes indicateurs démontrent l’évidence que les Sénateurs se sont très bien intégrés dans le tissu social de leur ville.

« Ce qui me frappe le plus est le grand intérêt que les gens ont pour le hockey, d’affirmer le capitaine des Sénateurs à propos de la présence de l’équipe dans la capitale nationale au cours des années. On le remarque tous les jours, les amateurs sont passionnés. »

« Je pense que c’est très valorisant et je suis fier tous les jours de faire ce métier. Nous avons de nombreux amateurs qui connaissent leur sport et qui jugent nos performances chaque jour. Mais je crois que cela représente un charme particulier. »

Mais les Sénateurs n’ont pas toujours connu des périodes glorieuses à Ottawa. Lorsque Alfredsson s’est joint à l’équipe en 1995-1996, la formation était dans les bas fonds du classement de la LNH pour une quatrième saison de suite et il était illusoire de penser à une participation en séries éliminatoires.

La saison suivante, toutefois, l’équipe a fait une apparition surprise en séries. Depuis, Ottawa n’a pas manqué un seul rendez-vous en séries de fin de saison, une séquence de 10 saisons consécutives.

Demandez à Alfredsson ce qui a changé au cours des années et il vous répondra du tac au tac.

« Les attentes, dit-il en souriant. Certainement le changement le plus important. Je crois qu’en tant qu’organisation, nous sommes partis avec des pièces manquantes pour devenir l’une des mieux rodées du circuit. On peut en témoigner alors que des joueurs qui ont évolué ici affirment qu’ils s’ennuient d’Ottawa. Je crois que nous avons beaucoup grandi à cet égard. »

On peut aussi observer la même chose dans la relation qui s’est développée entre un groupe de joueurs de hockey et leurs partisans.

« En tant qu’équipe, nous avons fait beaucoup d’efforts pour nous impliquer dans la communauté, et je fais partie de ce groupe, d’affirmer Alfredsson. Nous nous sentons chez nous ici. Ce n’est pas monnaie courante de nos jours dans le sport professionnel. »

En voir plus