Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Alfredsson mène la charge pour Ottawa

par Staff Writer / Ottawa Senators

Les Sénateurs se sont inspirés de l'éthique de travail démontré par leur capitaine Daniel Alfredsson, ci-dessus.

Par Todd Anderson

Le capitaine des Sénateurs d'Ottawa, Daniel Alfredsson, trône au sommet de marqueurs de la LNH en séries, ex-aequo avec Sidney Crosby, des Penguins de Pittsburgh, avec cinq points, mais le vétéran apporte bien plus que des points à sa formation.

« Il (Alfredsson) est notre leader. Il prêche par l'exemple, a déclaré son coéquipier Mike Comrie après un entraînement facultatif, aujourd'hui à Pittsburgh. Il joue de façon très intense jusqu'à maintenant dans les séries et nous savons à quoi s'attendre de sa part. »

Alfredsson a compté deux buts hier soir pour mener son équipe à une victoire de 4-2 sur Pittsburgh et de prendre les devants 2-1 dans cette série quart de finale de l'Association de l'Est. Toutefois, il refuse de prendre tout le crédit.

« Je fais partie de l'équipe. Je suis le capitaine mais je sens que je fais partie d'un groupe qui tente d'accomplir quelque chose, a dit Alfredsson. On se fixe des objectifs en début de saison et il y a 20 joueurs qui jouent différents rôles. Lorsque tu vois que tout le monde s'entend et va dans la même direction en séries éliminatoires, c'est magique. »

L'ailier droit est impressionné par le travail d'équipe des siens en défensive contre Pittsburgh, jusqu'à présent en séries.

« Je pense que nous avons fait du bon travail en limitant leurs chances, d'expliquer Alfredsson. Si tu leur donnes trop d'espace pour manœuvrer, tu va récolter souvent la rondelle dans le fond de ton filet. Je pense que nous nous concentrons surtout à bien jouer défensivement. »

« Nous devons être vigilants sur le nombre de pénalités que nous prenons. À cinq contre cinq, nous travaillons fort. Nous revenons à cinq joueurs afin de ne pas leur donner beaucoup de temps et d'espace », ajoute-t-il, en spécifiant que son équipe veut mettre de la pression sur les Penguins.

S'imposer physiquement lorsque l'occasion se présente est aussi important.

« Lorsque tu as l'occasion de terminer tes mises en échec, tu te dois de le faire, d'affirmer Alfredsson. Ce n'est pas mon principal objectif, mais quand l'occasion se présente, j'en profite. »

Le centre Mike Fisher affirme que les Sénateurs s'inspirent de l'exemple de leur capitaine.

« Il est exceptionnel, c'est certain. L'acharnement et l'éthique au travail, c'est contagieux, et nous devons nous en inspirer pour imposer le momentum dans un match, a dit Fisher. Il est en grande partie responsable de nos succès. Les buts sont importants, mais il fait bien plus que cela. »

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Bryan Murray, admire la contribution d'Alfredsson.

« Il (Alfredsson) est un joueur très compétitif. Il peut prendre une mise en échec et en donner une aussi de temps en temps. Nous savons qu'il se sacrifie un peu à l'offensive pour jouer son rôle de leader au sein de notre équipe, dans les deux sens de la patinoire. »

Murray a affirmé après l'entraînement facultatif d'aujourd'hui que Patrick Eaves ressent toujours des maux de tête à la suite de la collision dont il a été victime hier soir contre Colby Armstrong, des Penguins, qui l'a forcé à quitter la rencontre. Oleg Saprykin remplacera Eaves dans l'alignement demain et il jouera avec Christoph Schubert et Dean McAmmond.

En voir plus