Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Alfredsson est enfin chez lui

par Rob Brodie / Ottawa Senators
GÖTEBORG, Suède — Aux premières images de la côte, le cœur de Daniel Alfredsson s’est mis à battre un peu plus vite.


On est bien chez soi, comme dirait l’autre.

Les Sénateurs d’Ottawa sont arrivés en Suède ce matin, un peu fatigués de la traversée de l’Atlantique en pleine nuit. Mais, tout le monde était fébrile à l’idée d’entreprendre le début de saison le plus historique de l’histoire moderne de la franchise. Surtout pour le capitaine des Sénateurs, qui retourne dans sa ville natale pour la première fois avec son équipe de la Ligue nationale.

« Il était un peu étourdi », a déclaré le centre Jason Spezza après avoir regardé Alfredsson à son premier entraînement au Scandinavium, l’endroit où le capitaine des Sénateurs a appris à jouer et à aimer le hockey. « Sa famille est présente. Je crois que cela doit être particulier pour un Européen de disputer des matchs dans sa ville et son pays natal. »

Une réception réservée habituellement aux stars du rock attendait Alfredsson, alors que des photographes et des caméras de télévision étaient massés le long de la patinoire pour épier les gestes d’Alfredsson sur la glace. Pour l’amateur de hockey nord-américain, ce genre d’attention ressemble plutôt à une finale de la Coupe Stanley.

Mais il ne s’agira pas d’un match exhibition ordinaire jeudi soir, alors que les Indians de Frolunda — l’ancienne équipe d’Alfredsson — se mesureront aux Sénateurs devant une salle comble de 12 044 personnes au Scandinavian. Le match affichait complet 16 minutes seulement après la mise en vente des billets aux amateurs de hockey de la deuxième plus grande ville de Suède.

« Après un voyage comme celui-là, j’admets que j’ai bien du plaisir », a déclaré Alfredsson lors d’une conférence de presse bondée, pour décrire sa joie d’être chez lui. « Tout le monde a hâte ici, et c’est réciproque. »

Une journée qu’Alfredsson n’aurait jamais imaginé qu’elle puisse survenir. Il avait revêtu l’uniforme de Frolunda pendant la saison du lockout dans la LNH, en 2004-2005, et aidé son ancienne équipe à remporter le titre de la Ligue élite suédoise. Avait-il déjà pensé un jour revenir dans son patelin avec son équipe de la LNH?

« Je n’avais jamais imaginé que cela aurait pu survenir. C’est incroyable », a déclaré le père d’Alfredsson, Hasse, en saluant des journalistes d’Ottawa.

« Il y a évidemment beaucoup de souvenirs ici, a indiqué le capitaine des Sénateurs. « J’ai fréquenté l’école de l’autre côté de la rue et je connais bien le voisinage. Il y a de bons souvenirs et je suis heureux d’être ici avec Ottawa. J’ai passé une bonne partie de ma vie d’adulte là-bas et je leur ai vanté Göteborg et la Suède. Je suis content d’amener mes coéquipiers ici. »

Si l’on se fie à aujourd’hui, le séjour à Göteborg sera aussi des plus mémorables pour la ville. Après que ses coéquipiers eurent quitté la patinoire, Alfredsson continuait à donner des entrevues aux médias locaux. Mais pour Alfredsson, tout cela ne devrait pas affecter ses performances alors que les Sénateurs se rendront à Stockholm le week-end prochain pour entamer la saison régulière contre les Penguins de Pittsburgh.

« Je ne crois pas que cela devrait m’affecter outre mesure, dit-il. J’aime le fait que nous allons jouer le samedi et le dimanche, et ensuite une pause (jusqu’au 11 octobre), ce qui nous permettra de nous ajuster. Cette aventure devrait nous motiver et être très positive.

« Nous allons profiter de cette période pour forger des liens solides. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Craig Hartsburg ajoute : « Alfie est un pro donc il est conscient des enjeux pour le premier match contre Pittsburgh. C’est excitant pour lui. Il est un des meilleurs joueurs de notre ligue et ici, en Suède, il est un des athlètes les plus populaires. »

Les autres joueurs des Sénateurs partagent aussi la joie de leur capitaine.

« Nous nous attendions à cela, a déclaré Dany Heatley. Il doit être très ravi de revenir. Ce genre d’occasion n’arrive pas souvent. Je crois que tout le monde est content pour lui. »

Bloc-notes

Le centre Mike Fisher a patiné avec l’équipe pour la première fois depuis qu’il a subi une blessure à l’aine la semaine dernière; il a affirmé qu’il sera prêt à affronter les Penguins. « Je crois qu’il y a eu beaucoup de progrès, dit-il. J’espère jouer jeudi. Je crois qu’avec quelques entraînements, je serai prêt pour jeudi »... Après avoir séparé son gros trio pendant les matchs hors-concours, Hartsburg a décidé de réunir Alfredsson, Spezza et Heatley pour débuter la saison. « Je ne garderai pas les quatre (mêmes) trios pendant 82 matchs. On évaluera les choses, a dit Hartsburg. Notre équipe a besoin de ses meilleurs joueurs. En ce moment, je crois que c’est la meilleure façon de débuter la saison. »


En voir plus