Skip to main content

Zucker fait ses excuses à Boudreau et veut aider le Wild

L'attaquant regrette ses propos et dit se concentrer à améliorer la fiche de 1-6-0 du Minnesota

par Jessi Pierce / Correspondant NHL.com

ST. PAUL, Minn. - Jason Zucker a présenté des excuses à son entraîneur Bruce Boudreau samedi pour les commentaires qu'il a tenus deux jours plus tôt. Il prend sa part de responsabilités pour le pire début de saison de l'histoire du Wild, qui n'a qu'une victoire en sept matchs.

« Il n'y avait aucune raison pour moi d'utiliser son nom d'aucune façon, a dit Zucker après la pratique de samedi. C'est ma faute. Mon intention était d'affirmer que tout le monde dans l'équipe doit être meilleur et a besoin d'en donner plus. Et 99,9% de cela revient aux joueurs. Encore une fois, il n'y avait aucune raison que j'utilise le nom de Bruce quand j'ai parlé aux médias. » 

À la suite de la défaite de 4-0 du Wild subie à Montréal contre les Canadiens et d'une réunion d'équipe jeudi, Zucker, selon plusieurs médias, avait affirmé : « Pour être honnête, je pense que ça va prendre plus qu'une réunion entre les joueurs pour nous réveiller. Ce sera à chaque individu, de Bruce (Boudreau) jusqu'au dernier joueur de le faire. Bruce doit être meilleur. On doit tous l'être. C'est tout. »

À LIRE AUSSI : Zucker croit que le Wild et Boudreau devront faire mieux|Thibault : Pas de controverse en vue à Washington

Zucker, qui a deux buts en sept matchs, a dit qu'il s'était excusé à Boudreau dès jeudi, avant de le faire à nouveau à l'entraînement samedi.

« C'est évidemment un moment difficile pour tout le monde dans le vestiaire. On veut tous gagner, on veut tous faire les bonnes choses sur la patinoire. J'ai mal choisi les mots, c'est entièrement ma faute, a poursuivi Zucker. Ceci étant dit, je crois encore que tout le monde doit être meilleur… Il faut s'assurer de bien faire les choses sur et en dehors de la glace et que tout le monde dans l'organisation soit positif malgré tout. » 

Boudreau a mentionné avoir compris que l'intention de Zucker était de blâmer l'ensemble de l'équipe, et non pas son travail d'entraîneur en particulier. 

« Il a raison, toute l'organisation se doit d'être meilleure », a dit Boudreau.

Le Wild a été dominé 29-14 au chapitre des buts cette saison.

« Je crois que nous devons porter attention aux petits détails, a renchéri Zucker. Nous devons nous assurer que chaque chose que nous faisons est faite avec un sentiment d'urgence.

Video: MIN@MTL: Mete inscrit son premier but en carrière

« Ça ne veut pas dire de tenir son bâton plus serré ou de faire une passe de 100 milles à l'heure quand ton coéquipier est tout proche. Ça veut simplement dire de réussir les passes courtes et d'avoir des joueurs à la bonne place pour compléter des jeux. S'assurer de donner des options de passes autant pour les défenseurs que pour les attaquants. » 

Minnesota va tenter de se remettre sur les rails alors qu'ils accueilleront les Canadiens de Montréal au Xcel Energy Center dimanche (17h HE; ESPN+, FS-N, FS-WI, TSN2, RDS, NHL.TV).

« Si on sort [de notre torpeur], ça va faire de nous une meilleure équipe et de meilleures personnes, a expliqué Boudreau. Il n'y a que les plus forts qui survivent, alors tu ne peux rester là à ne rien faire en parlant dans le dos des autres. Au final, il faut se regarder dans le miroir. Les bonnes personnes trouvent des moyens de rendre les autres meilleures et de les remettre sur la bonne voie. » 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.