Skip to main content

Zetterberg trouve que Crosby est plus hargneux que l'an dernier

LNH.com @NHL

DETROIT - Henrik Zetterberg trouve que Sidney Crosby affiche plus de hargne cette année. Les joueurs vedettes des Red Wings et des Penguins ont repris, samedi, là où ils avaient laissé en finale, l'an dernier, et se livrent une belle bataille sur la glace.

"Il a plus de chien. J'ai remarqué qu'il va davantage dans les espaces restreints, a avancé Zetterberg, dimanche. Ce n'est un hasard s'il a marqué plusieurs buts cette année en séries. Il a réussi la plupart d'entre eux en étant tout près du filet."

Zetterberg a goûté à la médecine de "Sid The Kid", qui lui a asséné un violent double-échec au dos.

"Je n'ai rien vu venir. C'était un dur coup", a répondu le Suédois en esquissant un sourire, quand on lui a demandé s'il avait le sentiment qu'il s'agissait d'un geste sournois.

(...)

L'attaquant de soutien Kirk Maltby, des Red Wings, a la langue bien pendue et il est parvenu à faire fâcher Sidney Crosby vers la fin du premier match. Frustré, Crosby lui a donné un léger coup de bâton sur un pied.

"Je n'ai presque pas joué contre lui samedi, a souligné Maltby. Mais si je peux le déconcentrer, je ne manquerai pas l'occasion."

Le vétéran a ajouté que plusieurs joueurs des Penguins - qu'il n'a pas voulu identifier - ne se gênent également pas pour s'ouvrir la trappe dans le feu de l'action.

"J'ai toujours été actif à ce chapitre depuis que je suis ici. Mais je fais attention pour ne pas dépasser les bornes."

(...)

Fait inhabituel, le gardien Marc-André Fleury a pris part à toute la période d'échauffement d'avant-match. Les gardiens d'office quittent à quelques minutes de la fin. Fleury s'est même donné à fond en multipliant les déplacements gauche-droite au cours de la dernière minute. Son substitut Mathieu Garon avait déjà retraité au vestiaire des Penguins.

(...)

Samedi, Justin Abdelkader a été le premier depuis le défenseur Jim Paek des Penguins en 1991 à obtenir un premier but dans la LNH en finale de la Coupe Stanley.

Après la victoire des Red Wings, Abdelkader a confié qu'il ne s'agissait pas du but le plus important qu'il ait marqué.

"Mais c'est tout près", a-t-il dit, en évoquant son filet gagnant en finale du Championnat universitaire américain en 2007.

Abdelkader, membre de l'équipe d'étoiles des recrues de la Ligue américaine cette saison, avait procuré la victoire à Michigan State contre Boston College à 18,9 secondes de la fin de la troisième période.

(...)

L'équipe qui remporte le deuxième match d'une finale de la Coupe Stanley montre un taux de réussite de 77 pour cent (53-en-69) depuis 1939.

L'équipe qui gagne les deux premières rencontres chez elle affiche un éloquent dossier de 31-1. L'exception a été le Canadien de 1971 qui a enlevé la coupe après avoir subi deux défaites à Chicago en amorce de finale. Le CH l'avait finalement emporté en sept matchs.

(...)

Auteur du but victorieux samedi, Johan Franzen totalise 24 filets dans ses 33 dernières rencontres en séries. Huit de ces buts ont donné la victoire aux Red Wings.

En voir plus