Skip to main content

Zetterberg pourrait être contraint de rater toute la saison

Le vétéran joueur de centre des Red Wings n'a pas pu s'entraîner convenablement cet été en raison de maux de dos

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

PLYMOUTH, Michigan - Le joueur de centre Henrik Zetterberg des Red Wings de Detroit pourrait être contraint de faire l'impasse sur la saison en raison de maux de dos.

« Le message de Henrik m'a livré c'est que son dos n'a pas bien réagi aux traitements et que, conséquemment, il n'a pas pu s'entraîner convenablement », a indiqué l'entraîneur des Red Wings Jeff Blashill à l'issue de la confrontation Stars & Stripes à l'aréna USA Hockey, dimanche

« L'incertitude règne parce que je me demande bien comment on peut disputer une saison de la LNH sans entraînement au préalable. J'estime que c'est presque impossible. Tout indique que ce sera très difficile pour Henrik d'obtenir le feu vert pour jouer. »

Les vétérans des Red Wings doivent se soumettre aux examens médicaux le 13 septembre à Traverse City, au Michigan, mais ils ont la possibilité de passer les examens plus tôt. Le directeur général Ken Holland a dit qu'il n'a pas entendu parler que Zetterberg se soit prévalu du privilège.

Blashill a ajouté qu'il ne miserait pas sur les services de Zetterberg cette saison s'il n'obtient pas le feu vert au camp d'entraînement.
Zetterberg, qui fêtera son 39e anniversaire de naissance le 9 octobre, vient au cinquième rang de l'histoire de l'équipe au chapitre des buts (337), des passes (623) et des points (960) et sixième pour ce qui est de matchs joués (1082). Il a remporté le trophée Conn Smythe à titre de joueur par excellence des séries éliminatoires quand les Red Wings ont gagné la Coupe Stanley en 2008 et il agit comme le capitaine de l'équipe depuis 2013.

Après avoir été opéré au dos le 21 février 2014, il a livré 77 rencontres en 2014-15 et 82 à chacune des trois saisons suivantes. Il a été le deuxième marqueur de l'équipe la saison dernière, avec une récolte de 56 points (11 filets, 45 aides) mais il a peiné physiquement.

« Il s'est accroché pendant deux mois vers la fin et c'était quelque chose à voir, a souligné Blashill. C'est une chose de s'accrocher pendant deux mois. C'en est une autre d'être capable de jouer dans la LNH sans aucun entraînement. Ç'a été un été difficile pour lui et comme je l'ai déjà dit on entretient des doutes quant à sa capacité de pouvoir jouer. Il va se présenter au camp, se soumettre aux examens et nous verrons ce qui en est. »

Blashill a expliqué que les Red Wings ont deux plans: un avec Zetterberg et l'autre sans lui. S'il ne peut pas jouer, l'équipe va utiliser Dylan Larkin, Frans Nielsen, Andreas Athanasiou et Luke Glendening à la position de centre. Athanasiou, âgé de 24 ans, a évolué à l'aile dans la LNH mais il est un centre naturel.

« L'unique aspect qu'il doit améliorer à la position, ce sont les mises au jeu », a dit Blashill au sujet d'Athanasiou, qui montre un taux d'efficacité en carrière de 42 pour cent sur les mises au jeu. « Hormis ça, je suis à l'aise de l'utiliser au centre et je pense qu'il peut faire du bon travail. »

Michael Rasmussen, âgé de 19 ans, neuvième espoir réclamé au repêchage 2017, est un joueur de centre mais on le voit patrouiller le flanc gauche à ses débuts dans la LNH.

« C'est nettement plus facile de commencer dans la LNH comme ailier que comme centre, a soumis Blashill. C'est beaucoup de responsabilités au centre.

« La chose dans son cas, c'est qu'un de ses meilleurs atouts c'est la présence qu'il exerce au filet. En jouant au centre, il ne pourra pas être autant devant le but que s'il est ailier. Il pourrait donc faire sa marque dans la LNH comme ailier gauche. » 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.