Skip to main content

Wheeler à l'écart pour une durée indéterminée chez les Jets

Le capitaine a des symptômes de commotion cérébrale et n'accompagnera pas l'équipe pour ses cinq matchs à l'étranger

par LNH.com @LNH_FR

Blake Wheeler est à l'écart pour une durée indéterminée chez les Jets de Winnipeg en raison de symptômes de commotion cérébrale et il n'accompagnera pas l'équipe pour son séjour de cinq matchs à l'étranger, qui s'amorce jeudi contre les Canadiens de Montréal (19 h HE; RDS, TSN2, TSN3, NHL.TV).

Le capitaine des Jets a reçu un coup de coude à la tête dans une victoire de 4-3 à domicile contre les Sénateurs d'Ottawa, lundi.

À LIRE AUSSI : Kings : « Nous ne méritons pas d'être en séries », dit McLellanLes choses doivent se replacer rapidement à St. Louis, dit Armstrong

« Il a encaissé un coup de coude lors du dernier match, mais il se sentait bien, puis il a commencé à moins bien se sentir hier et il n'allait pas bien aujourd'hui », a expliqué l'entraîneur Paul Maurice, mercredi. « On dit que c'est une commotion cérébrale, mais il n'a pas encore reçu de diagnostic officiel. Nous allons considérer que c'est ça, car nous sommes évidemment très prudents avec ce genre de choses.

« Il ne va pas nous accompagner. Nous ne voulons pas qu'il voyage avec nous tant que nous ne saurons pas ce qu'il a exactement. Il est donc à l'écart pour une durée indéterminée, jusqu'à ce que nous en sachions plus. »

Wheeler a récolté 32 points (10 buts, 22 passes) en 39 matchs cette saison avec les Jets (23-13-3), qui occupent le deuxième rang de la section Nord Scotia, six points derrière les Maple Leafs de Toronto et le premier rang. Les quatre premières équipes de chacune des quatre sections vont participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Video: WPG@CGY: Wheeler ouvre la marque en A.N.

Maurice a ajouté qu'il ne sait pas si l'attaquant pourra rejoindre les Jets à un moment durant le voyage, qui prendra fin le 15 avril contre les Maple Leafs.

« En vertu des règles, il devrait prendre un avion privé, d'après ce que je comprends, a dit Maurice. Nous ne pourrions pas le faire venir sur un vol commercial. Mais nous n'avons pas réfléchi à ça. Nous ne voulons pas qu'il prenne l'avion jusqu'à ce que nous ayons le diagnostic.

« Blake se sentait bien lorsqu'il est revenu au banc. Il a en quelque sorte encaissé le choc de sa visière sur son visage. Il a dit qu'il se sentait bien et il allait bien quand il est parti après le match. Nous ne faisons que suivre les règles et nous sommes probablement en avance sur les règles parce que nous n'avons pas encore de diagnostic. Nous allons composer avec la situation comme si c'était une commotion cérébrale, juste au cas, puis nous verrons à partir de là. »

*Avec la collaboration du correspondant indépendant NHL.com Darrin Bauming

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.