Skip to main content

Werenski espère disputer le match d'ouverture des Blue Jackets

Le défenseur a subi une opération à l'épaule en mai, lui qui a été affecté par la blessure la saison dernière

par LNH.com @LNH_FR

Zach Werenski espère être en mesure de disputer le match d'ouverture des Blue Jackets de Columbus après avoir subi une intervention chirurgicale à une épaule pendant la saison morte.

« Mon but, ultimement, est de participer au premier match », a confié Werenski dans des commentaires publiés sur le site web de l'équipe, mardi. « Si je dois patienter jusqu'à la cinquième ou à la 10e rencontre, je vais travailler plus fort afin de rater le moins de matchs possible et d'être prêt à aider l'équipe au plus vite. »

Le défenseur âgé de 21 ans s'est blessé à l'épaule en octobre, mais il a disputé le reste de la saison régulière et des séries éliminatoires de la Coupe Stanley malgré la blessure avant de passer sous le bistouri. La période de réadaptation prévue était de cinq à six mois.

« Je ne connais pas l'échéancier exact pour être honnête, mais j'espère être de retour près du début du camp d'entraînement. Probablement pas au début, mais le plus rapidement possible », a dit Werenski.

Werenski a récolté 37 points (16 buts) en 77 matchs la saison dernière. Il a ajouté trois points (un but) en six matchs des séries, alors que les Blue Jackets ont été éliminés par les Capitals de Washington en première ronde des séries dans l'Association de l'Est.

Video: CBJ@WSH, #2: Le tir de Werenski se fraie un chemin

« Je me sens très bien, a lancé Werenski. Il n'y a aucun problème maintenant. Je tente d'élever le niveau d'intensité d'un cran et de retrouver mon rythme. Tout va bien sur la glace. Je ne me suis pas encore entraîné avec contact. Je ne le ferai probablement pas jusqu'à la mi-chemin du camp d'entraînement, mais tout va bien. Je progresse comme prévu. »

Tweet from @BrianHedger: #CBJ health update ->> Werenski back to skating, taking slapshots: 'I feel great out there' https://t.co/3iyx1LkNbt via @NHL

Werenski, qui vient de Grosse Pointe, au Michigan, a admis être plus motivé que d'habitude à revenir à temps pour le match d'ouverture à Detroit.

« Évidemment, je ne vais pas jouer si je ne suis pas prêt, mais c'est ma motivation et je pense que ça m'a beaucoup inspiré. C'est l'idée que j'allais souffrir présentement, mais que je serais en mesure de jouer dans ma ville natale lors de la soirée d'ouverture devant ma famille et mes amis, a expliqué Werenski. C'est une chose qui m'a assurément aidé. Lorsque j'ai vu ce match sur le calendrier, ça m'a motivé davantage à retrouver la forme. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.