Skip to main content

Weise n'est pas convaincu du changement de look de Plekanec

L'ancien attaquant des Canadiens s'est dit surpris que son ancien coéquipier se retrouve avec les Maple Leafs

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Dale Weise commence à avoir l'habitude d'affronter les Canadiens. Il l'a quand même fait deux fois depuis que la formation montréalaise l'a échangé aux Blackhawks à trois jours de la date limite en 2016.

Mais le match de lundi entre les Flyers et le CH sera différent. Ce sera le premier que les Canadiens disputeront depuis la transaction qui a fait passer Tomas Plekanec aux Maple Leafs de Toronto.

« C'est très bizarre qu'il soit rendu à Toronto, a déclaré Weise, qui a passé trois saisons à Montréal. Je ne sais pas combien de transactions les deux équipes ont conclues dans l'histoire, mais il n'y en a pas eu beaucoup. 

« J'ai vu une photo modifiée de lui avec son col roulé et son chandail de Toronto, c'est vraiment fou. »

Non seulement Weise devra s'habituer aux nouvelles couleurs de Plekanec, il lui faudra aussi se faire à la nouvelle pilosité faciale du Tchèque.

La règle c'est la règle et le directeur général Lou Lamoriello n'est pas du genre à y déroger : aucun de ses joueurs n'est autorisé à avoir de barbe ou les cheveux longs.

Plekanec a donc dû raser la fameuse barbichette qu'il portait fièrement depuis tant d'années. Tout cela était de l'histoire ancienne avant même qu'il saute sur la patinoire pour son premier entraînement avec les Leafs.

Tweet from @Zeisberger: #New #leafs F Plekanec on being clean shaven as per the Lou Lamoriello regime. "It certainly was different looking in the mirror this morning." #leafs #tmltalk pic.twitter.com/VDznClYTGW

« C'était différent quand je me suis regardé dans le miroir ce matin, mais c'est comme ça, a lancé Plekanec. Ce sont les règles. J'ai reçu des messages de gars qui ont joué dans les équipes de Lou et qui m'ont dit que j'allais devoir me raser. »

Ce changement avait toutefois échappé à l'oeil attentif de Weise même s'il avait vu quelque chose passer sur les réseaux sociaux en matinée.

« Il avait l'air bizarre, je pensais que c'était sa coupe de cheveux. Il y avait quelque chose de très différent, a lancé le sympathique attaquant en riant. J'avais vu quelque chose ce matin, mais je ne comprenais pas pourquoi. Je n'avais pas pensé (aux règles de Lou). »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.