Skip to main content

Weber résolument tourné vers l'avenir

Le nouveau défenseur du Tricolore emballé par le nouveau défi qui s'offre à lui

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Shea Weber a établi clairement qu'il ne se donne pas comme mission principale de remplacer P.K. Subban dans le cœur des partisans des Canadiens de Montréal.

« Ça ne m'a pas traversé l'esprit. Je ne suis pas P.K. Subban et je ne tenterai pas de l'imiter », a répondu le nouveau défenseur des Canadiens au cours d'une conférence téléphonique mercredi soir quand on lui a évoqué les grands souliers qu'il aurait à chausser à Montréal, où Subban est fort populaire.

« Je vais continuer de travailler dur et d'afficher la même attitude, a-t-il ajouté. Je vais essayer d'aider l'équipe à connaître du succès. C'est ce que je veux le plus faire. Il y a un bon noyau à Montréal. Les Canadiens misent sur un des meilleurs gardiens au monde et de talentueux attaquants. Je suis emballé de me joindre à ce groupe. »

Weber demeure pendant l'été à Kelowna, en Colombie-Britannique, où le gardien des Canadiens Carey Price passe également une partie de la chaude saison. Tous deux se connaissent très bien. Price a d'ailleurs été le premier nouveau coéquipier qui lui a envoyé un texto de bienvenue.

Weber et Price ont planifié une rencontre en chair et en os, jeudi matin.

Weber, qui a été le capitaine des Predators pendant six saisons, a reconnu avoir connu un début de journée animé. Il a expliqué avoir immédiatement communiqué avec le directeur général David Poile dès que la nouvelle de la transaction a commencé à s'ébruiter.

« J'ai passé plusieurs années à Nashville et j'ai apprécié mon passage là-bas, a-t-il mentionné. Plus j'y pense toutefois, plus je suis emballé de joindre une organisation prestigieuse et riche en tradition.

« La première chose à laquelle vous pensez quand vous êtes échangé, c'est qu'une équipe vous veut énormément. C'est enivrant de joindre les rangs d'un bon groupe de gars. Nous allons travailler ensemble vers la réalisation d'un objectif commun. »

Weber, qui totalise 443 points en 763 matchs en saison régulière, a dit que les Canadiens ne sont pas loin d'être des aspirants aux grands honneurs, en notant que l'équipe était sur la bonne voie avant la perte de Price la saison dernière.

« Il y a du talent dans cette équipe et j'ai hâte d'en faire partie afin de l'aider à atteindre un palier supérieur. »

Le vétéran de 11 saisons dans la LNH a dit espérer pouvoir aider les Canadiens pendant plusieurs saisons.

Quand on lui a fait remarquer que sa carrière était plus avancée que celle de Subban, il a répondu qu'il ne souhaite pas que ce soit un désavantage pour les Canadiens.

« Je ne lésine jamais sur ma préparation physique. Je vais travailler, plus fort qu'à l'accoutumée, afin d'être prêt, plus même s'il le faut. »

Il a dit ne pas redouter la pression associée au fait d'évoluer dans un marché peu commode comme celui de Montréal.

« De la pression, il y en a tout le temps. Comme membre d'une équipe adverse, nous avions toujours hâte de venir jouer au Centre Bell. Nous en parlions dès la publication du calendrier parce que nous savions que les amateurs sont bruyants et qu'il règne une atmosphère particulière. J'ai hâte de vivre l'expérience pendant 41 matchs par saison. »

Weber était résolument tourné vers l'avenir, affirmant qu'il n'était pas du tout amer de quitter les Predators au moment où ils forment une équipe très compétitive.

« Je ne pense pas à ça. Je me souviens des bons moments passés à Nashville au cours des 11 dernières saisons. Je mentirais si je disais que je n'ai pas un pincement au cœur. Mais c'est chose du passé. Je fais maintenant partie des Canadiens et je veux les aider à connaître du succès. L'organisation prend les moyens pour y arriver et je suis très heureux de joindre ses rangs. »

 

En voir plus