Skip to main content

Wayne Gretzky a bien hâte au duel des premiers choix

La Merveille s'est déplacée à Toronto pour voir la première rencontre dans la LNH entre Connor McDavid et Auston Matthews

par David Alter / Correspondant LNH.com

TORONTO - Il n'était pas question que Wayne Gretzky rate cela.

« Tous les yeux seront tournés vers ces deux jeunes joueurs, ça ne fait aucun doute », a noté Gretzky au Air Canada Centre mardi, là où Connor McDavid et les Oilers d'Edmonton vont affronter Auston Matthews et les Maple Leafs de Toronto (19 h (HE); TSN4, SNOL, NHL.TV). « Je vais les regarder. C'est pourquoi je suis venu jusqu'ici. J'ai hâte de voir le match et je pense que c'est fantastique pour notre sport. »

McDavid, le premier choix au total du repêchage 2015 de la LNH, et Matthews, le premier choix du repêchage 2016, vont s'affronter pour la première fois dans la LNH. Ce sera également la première fois que McDavid va jouer dans l'uniforme des Oilers au Air Canada Centre. L'amphithéâtre est situé à 30 minutes au sud de son lieu de naissance, Newmarket, en Ontario.

Matthews et McDavid ont été coéquipiers avec Équipe Amérique du Nord à la Coupe du monde de hockey 2016, alors que tous les matchs étaient présentés au Air Canada Centre. Les deux joueurs savent que leur duel dans la LNH soulève bien des passions, mais ils ont assuré qu'ils sont demeurés concentrés sur la victoire.

« À part le fait que nous ayons été sélectionnés au premier rang lors de deux années consécutives, c'est la seule chose que nous ayons en commun, a souligné McDavid. Je le connais assez bien, c'est un bon gars. Je m'entends bien avec lui. Je ne le considère absolument pas comme un rival. »

Matthews a disputé d'autres parties sous le signe de la comparaison cette saison. Il a affronté les Jets de Winnipeg et l'attaquant Patrik Laine, le deuxième choix au total du repêchage 2016, le 19 octobre. Laine avait réussi un tour du chapeau dans un revers des Maple Leafs 5-4 en prolongation.

« Il s'agit toujours d'un match où Toronto affronte une autre équipe, peu importe laquelle, a avancé Matthews. Il ne s'agit pas d'un affrontement individuel. Je n'y pense pas vraiment. »

Même si McDavid et Matthews ne veulent pas reconnaître les comparaisons, Gretzky a assuré qu'un affrontement comme celui de mardi lui aurait servi de motivation supplémentaire lorsqu'il jouait.

« Cela me stimulait au plus haut point, a-t-il admis. Il s'agit d'un sport d'équipe, mais nous avons tous une fierté individuelle, et c'est ce qui fait de supervedettes de futurs membres du Temple de la renommée, lorsqu'un joueur possède cette fierté. L'équipe demeure le point central, mais c'est stimulant. Et Mario [Lemieux] était excité tout comme Guy Lafleur était excité lorsqu'ils m'affrontaient. C'est ce qui rend ce sport si fantastique. »

Ce match revêt un cachet particulier pour McDavid. Il a raté le match des Oilers au Air Canada Centre la saison dernière puisqu'il était à l'écart du jeu en raison d'une fracture de la clavicule gauche.

Il aura plusieurs amis et membres de sa famille dans la foule. À tel point que ceux qui sont venus pour le voir jouer ont loué une loge afin de tous pouvoir y être.

McDavid a assisté à plusieurs matchs dans cet amphithéâtre dans son enfance, alors qu'il était partisan des Maple Leafs.

« J'étais seulement un enfant avec mon père, et j'ai assisté à un premier match, [Maple] Leafs contre Rangers, un samedi soir, s'est souvenu McDavid. Je me souviens avoir été tellement excité, que je n'ai presque pas dormi. Toute la journée, j'étais impatient d'arriver ici. Je me souviens du pointage, 4-1 pour les Rangers. J'espère que [les Oilers] pourront faire de même ce soir. »

 

En voir plus