Skip to main content

Ward devient l'entraîneur-chef par intérim des Flames

Celui qui était l'entraîneur associé de l'équipe ne veut pas tout chambouler et surtout s'assurer que le groupe reste uni

par Aaron Vickers / Correspondant indépendant NHL.com

CALGARY - Geoff Ward est devenu l'entraîneur-chef par intérim des Flames de Calgary, vendredi.

Il remplace ainsi Bill Peters, qui a remis sa démission vendredi - quatre jours après que la LNH et les Flames aient annoncé qu'une enquête était lancée à la suite d'allégations comme quoi il aurait tenu des propos racistes lorsqu'il dirigeait dans la Ligue américaine de hockey en 2009-10.

Ward, qui était entraîneur associé avec les Flames cette saison, a dirigé l'équipe mercredi face aux Sabres de Buffalo en l'absence de Peters. Un match qui s'est soldé par la marque de 3-2 en prolongation en faveur de Calgary.

À LIRE AUSSI : Bill Peters a remis sa démission aux Flames

« Tu veux que les gars puissent se présenter à l'aréna et qu'ils se sentent bien d'y être et de se préparer à jouer au hockey, a mentionné Ward. On va tenter de faire la transition sans heurt, et au fil du temps, tout devrait se placer. Pour nous, l'important, c'est de se préparer à jouer une partie de hockey, de se faciliter les choses et que tout se passe de la manière la plus fluide pour les joueurs.

« Je ne me suis jamais retrouvé dans une telle situation lorsque je devais prendre les rênes d'une équipe, mais ce n'est pas important. Ce qui l'est, c'est qu'il faudra répondre quand ce sera le bon moment. On doit s'assurer que l'équipe est prête. Ça, ce n'est pas différent, même si plusieurs choses le sont. »

Ward s'est joint aux Flames la saison dernière après avoir passé les trois campagnes précédentes avec les Devils du New Jersey à titre d'adjoint. Il a occupé le même poste chez les Bruins de Boston de 2007 à 2014, et il a remporté la Coupe Stanley en 2011.

Il s'agit de sa première expérience comme entraîneur-chef dans la LNH, mais il a occupé des postes similaires dans la Ligue de hockey de l'Ontario, la Ligue américaine de hockey, la ECHL et la Ligue élite allemande.

« Geoff est un gars qui a de l'expérience, a souligné le directeur général Brad Treliving. Il a vu du pays. Ce qu'on vit en ce moment, c'est beaucoup de turbulences, et nous avons besoin de stabilité.

« Geoff est un gars solide, un bon entraîneur. Il connaît les joueurs et il a une bonne relation avec eux. Quand toute cette histoire se déroulait, je sentais que Geoff était la bonne personne. »

Les Flames accueilleront les Sénateurs d'Ottawa, samedi (19 h H.E.; SN360, CITY, SNW, TVAS, NHL.TV).

Video: CGY@BUF: Lindholm donne la victoire aux Flames

« Ward, il n'a pas de mauvais plis, a indiqué l'attaquant Matthew Tkachuk. Il a travaillé avec les attaquants et le jeu de puissance, et maintenant, il s'occupe de tout. Ce n'est pas un ajustement incroyable à faire. C'est une bonne chose de savoir qu'une personne comme lui est derrière le banc, plutôt de quelqu'un qui est complètement nouveau, parce qu'on est habitué à lui et vice-versa.

« Il a une attitude positive et c'est un gars positif derrière le banc. »

Après avoir remporté le titre de l'Association de l'Ouest l'année dernière, les Flames (12-12-4) étaient à égalité avec les Canucks de Vancouver et les Golden Knights de Vegas pour la troisième place de la section Pacifique avant les matchs de vendredi.

« On ne procédera pas à d'énormes changements, a affirmé le nouveau pilote. Nos joueurs savent quoi faire. En ce moment, c'est plus important qu'on s'unisse en tant que groupe et que nous soyons prêts à jouer. Par la suite, au fil des jours et des entraînements, on implantera de nouvelles choses.

« Dans le vestiaire, nous avons dit qu'il fallait grandir en tant qu'équipe et famille. On va s'isoler de tout le bruit qui vient de l'extérieur et nous allons nous concentrer pour affronter Ottawa. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.