Skip to main content

Vrana peut maintenir son rythme de buts à forces égales chez les Capitals

L'attaquant produit en raison de son pourcentage de tirs, de son volume de tirs et de la place qu'il occupe dans la formation

par Rob Reese @RobReese / Journaliste NHL.com

LNH.com va au-delà des chiffres pour analyser le bon début de saison de Jakub Vrana et déterminer ce qui rend l'attaquant des Capitals de Washington unique comparativement aux autres bons francs-tireurs de la Ligue. 

Jakub Vrana a 15 buts cette saison chez les Capitals de Washington, tous obtenus à forces égales. Ça le place à égalité au deuxième rang de la LNH derrière le joueur de centre des Sabres de Buffalo Jack Eichel. L'attaquant des Bruins de Boston Brad Marchand et l'attaquant des Oilers d'Edmonton Leon Draisaitl ont également marqué 15 buts en pareille situation. Son total de 15 buts le place à égalité avec l'attaquant des Oilers James Neal et celui des Sénateurs d'Ottawa Anthony Duclair, et ce, même si Vrana n'évolue pas sur la première vague du jeu de puissance de Washington.

POOLERS : Top-100 des attaquants | Top-50 des défenseurs | Top-25 des gardiens

Pour mettre ses chiffres en perspective, Vrana est en voie d'inscrire 37 buts à forces égales cette saison, un total identique à l'attaquant des Maple Leafs de Toronto John Tavares lorsqu'il a mené la Ligue dans cette catégorie la saison dernière.

Il est important de noter que le pourcentage de tirs de Vrana de 15,2 pour cent est légèrement plus élevé que sa moyenne en carrière de 12,9 pour cent, ce qui laisse croire qu'il pourrait maintenir un tel rendement. Le plus gros changement chez Vrana cette saison est l'augmentation de son volume de lancers. En 33 rencontres la saison dernière, il avait décoché 62 tirs. Après 33 parties cette saison, il en a 99. C'est une différence importante, quand on considère qu'il passe en moyenne 39 secondes de plus par match sur la patinoire comparativement à la saison dernière.

Le fait d'évoluer à temps plein sur le top-6 pour la première fois de sa carrière aide aussi Vrana, qui a majoritairement joué sur un trio avec l'ailier droit T.J. Oshie et le joueur de centre Evgeny Kuznetsov. Ce dernier a également évolué sur la première ligne avec l'ailier gauche Alex Ovechkin et l'ailier droit Tom Wilson à la place de Nicklas Backstrom, qui a raté huit parties en raison d'une blessure au haut du corps.

Il n'est pas farfelu de penser qu'un déploiement constant avec Kuznetsov, deuxième chez les Capitals au chapitre des passes (19) en 30 matchs, pourrait profiter à Vrana ou à tout le moins lui permettre de maintenir son avance au sommet de la Ligue. Kuznetsov a été le meneur de Washington avec 36 aides à forces égales la saison dernière et il prend le septième rang de la LNH avec 155 mentions d'aide à égalité numérique depuis 2015-16, derrière le centre des Oilers Connor McDavid (185), Panarin (170), l'attaquant des Blackhawks de Chicago Patrick Kane (170), Draisaitl (158), l'attaquant des Flames de Calgary Johnny Gaudreau (156) et le centre des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby (156).

Video: WSH@ANA: Vrana rétablit l'avance du revers

Avec de tels succès à forces égales, il y a lieu de se demander pourquoi les Capitals n'ont pas offert à Vrana une chance de se faire valoir sur la première unité d'avantage numérique. Peut-être que Washington, qui a le cinquième meilleur jeu de puissance de la LNH (24 pour cent), ne veut pas chambouler la chimie ou réduire l'efficacité que l'équipe affiche avec l'avantage d'un homme depuis plusieurs années (22,3 pour cent, quatrième depuis 2015-16).

Que Vrana soit plus utilisé ou non en avantage numérique, son rythme de buts à forces égales peut être soutenu si l'on se fie à son pourcentage de tirs, à son volume de lancer et à la place qu'il occupe dans la formation.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.