Skip to main content

Vladislav Namestnikov brille dans l'ombre

L'intelligence du jeune attaquant du Lightning lui permet de compléter le style de jeu de Stamkos et Kucherov

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

TAMPA -- Il est facile de l'oublier, ce joueur âgé de 25 ans à la voix douce, lui qui joue le rôle de la troisième roue du carosse dans ce qui pourrait être le meilleur trio dans la LNH cette saison. Les noms de Steven Stamkos et Nikita Kucherov sont bien connus grâce à leur palmarès impressionnant. Mais Vladislav Namestnikov? Il est plutôt méconnu.

Namestnikov s'est toutefois avéré le complément parfait au trio parfait cette saison, une pièce cruciale qui conduit le Lightning de Tampa Bay, la meilleure équipe dans la ligue. Il a forgé l'identité du trio, même s'il n'amasse pas autant de points que ses compagnons.

Cela dit, Namestnikov, qui pourra devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet 2018, accumule des points à un rythme qu'il n'a jamais atteint depuis son arrivée dans la LNH vers la fin de la saison 2013-14.

Namestnikov a inscrit 15 buts, incluant celui qui a créé l'égalité à 11:05 du troisième vingt contre les Sénateurs d'Ottawa jeudi dans une victoire de 4-3 des siens en tirs de barrage. Il s'agit d'un but de plus que son ancienne marque personnelle qu'il a établie pendant la saison 2015-16. Namestnikov va presque assurément atteindre un nouveau sommet en carrière au chapitre des points: il en a 30 avec un match à jouer avant Noël, lui qui n'a jamais dépassé la barre des 35 points dans une saison complète.

« Je tente simplement de jouer à manière et de m'amuser », a répliqué Namestnikov quand on lui a posé des questions à propos de son rendement impressionnant. « Je côtoie des joueurs incroyables et c'est plaisant. Ils rendent ma tâche facile. »

Mais pourquoi si facile? Pourquoi Namestnikov s'intègre-t-il si bien avec Stamkos et Kucherov?

« Il est un joueur tellement intelligent », a déclaré le défenseur Victor Hedman.

« C'est un joueur très intelligent », a lancé Stamkos.

« Il a un très bon QI de hockey », a ajouté l'entraîneur Jon Cooper.

Ce QI de hockey et son intelligence l'ont amené jusqu'ici, lui qui peut tenir son bout aux côtés de deux des meilleurs joueurs dans la LNH.

« Il possède tous les outils, mais son QI de hockey est très élevé, a dit Stamkos. Nous nous comprenons très bien l'un l'autre. Je crois que nous avons retrouvé notre rythme un peu au cours de ces derniers matchs et que nous avons créé beaucoup de chances de marquer. Nous n'avons pas passé beaucoup de temps dans notre territoire.

« Vladdy est un joueur qui va passer sous le radar, mais c'est ce qu'il préfère. Ça ne devrait toutefois pas être le cas parce qu'il est un excellent joueur. »

Face aux Sénateurs, Namestnikov a montré pourquoi il s'est si bien intégré dans le premier trio. Sur le but égalisateur, alors que Nikita Kucherov se dirigeait vers le côté droit du filet, il a envoyé la rondelle à Victor Hedman, ce qui a mené à un tir de Hedman qui a forcé le gardien Craig Anderson à réaliser un superbe arrêt. Namestnikov a ensuite patiemment trouvé l'espace libre devant le filet et a facilement dirigé le retour de lancer derrière Anderson afin de faire 3-3.

Video: OTT@TBL: Namestnikov saute sur un retour

« Il se rend aux endroits importants. Il se place devant le filet, a mentionné Hedman. Il se bat dans les coins. C'est difficile de l'affronter. Il a un excellent sens de hockey, et il trouve le moyen de marquer des buts opportuns pour nous. Vous l'avez vu la saison dernière avant que [Stamkos] ne tombe au combat [en raison d'une blessure au genou le 15 novembre], ils ont fait preuve d'une belle chimie pendant les 18 ou 20 premiers matchs, alors nous savions à l'aube du camp qu'il était possible que ces gars amorcent la saison du bon pied. Ils jouent très bien. Ils ont sonné la charge pour nous cette saison. »

Comme Hedman a dit, le trio avait passé du temps ensemble au début de la dernière saison, mais tout a changé quand Stamkos a vu sa saison se terminer en raison de sa blessure au genou. Mais Cooper a réuni Namestnikov avec Stamkos et Kucherov au début de cette saison dans l'espoir que le trio allait bâtir sur les succès qu'ils avaient auparavant connus.

C'est ce qu'ils ont fait.

« Vladdy est un joueur qui peut côtoyer n'importe qui, a déclaré Cooper. Je crois qu'il les complète bien parce qu'ils sont des tireurs d'élite. Vladdy n'est pas doté d'un aussi bon lancer, mais il excelle devant le filet, c'est là où il sait fabriquer les jeux.

« Il obtient la majorité de ses buts devant le filet. Mais comme je l'ai dit, il voit toute la glace et donc il peut envoyer la rondelle à un endroit où [Kucherov] et [Stamkos] peuvent faire des dommages. »

Les choses se sont bien déroulées depuis le début de la campagne pour Kucherov, Stamkos et le Lightning. Pareil pour Namestnikov, même si son nom et sa présence ne ressortent pas de la même façon que pour ses compagnons de trio.

Mais ce n'est nécessairement pas une mauvaise chose.

« C'est peut-être tant mieux, à certains égards », a dit Stamkos, en souriant. « Mais il gère bien la situation. Il a une excellente personnalité. Il est si décontracté. Mais nous parlons beaucoup, nous communiquons beaucoup l'un avec l'autre en tant que trio. Il n'offre pas de telles performances par hasard, c'est parce qu'il est un excellent joueur. Nous tenterons de faire en sorte qu'il continue de briller. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.