Skip to main content

Victor Hedman est le favori pour décrocher le trophée Norris

Le défenseur du Lightning de Tampa Bay sera nommé défenseur de l'année dans la LNH, selon le panel d'experts de LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Victor Hedman va décrocher le premier trophée Norris de sa carrière à l'issue de la saison 2017-18 de la LNH, estime le panel d'experts de LNH.com.

Le défenseur du Lightning est donc considéré comme le favori pour déloger Brent Burns, des Sharks des San Jose, qui a été déclaré défenseur de l'année dans la Ligue la saison dernière. Hedman a reçu le plus de votes de première place de la part des experts de la LNH.com, soit quatre.

À une époque où le Norris est régulièrement accordé à des défenseurs qui se distinguent autant - sinon plus - pour leurs prouesses offensives que défensives, Hedman est effectivement un candidat de choix. Le retour en santé de Steven Stamkos devrait permettre au Lightning de rebondir cette saison et de renouer avec les séries, et devrait aussi profiter tout particulièrement à Hedman, puisque ces deux-là risquent fort de faire des flammèches au sein du jeu de puissance de la formation de Tampa Bay.

Déjà, l'hiver dernier, Hedman a connu sa meilleure campagne en carrière au chapitre des statistiques à l'attaque, en vertu d'une production de 16 buts et 56 aides. Ses 72 points se sont avérés le deuxième total chez les défenseurs de la ligue, tandis que ses 33 points récoltés en supériorité numérique lui ont donné le deuxième rang de la LNH à ce chapitre, sans égard à la position. Ça lui avait valu d'être finaliste pour le trophée Norris pour la première fois, en plus d'être nommé au sein de la deuxième équipe d'étoiles de la LNH.

« C'est un cheval », a dit Stamkos de Hedman en avril dernier, au moment où les joueurs du Lightning ont vidé leurs casiers. « Ce qu'il a fait ne surprend personne dans ce vestiaire parce que nous le connaissons bien. Mais évidemment, au point de vue offensif, il a été si bon en avantage numérique que c'est sûr qu'il a contribué à améliorer notre pourcentage d'efficacité. Je pense que c'est là l'aspect de son jeu où il a le plus gagné en confiance, dans le rôle de quart-arrière du jeu de puissance. Il se sert vraiment bien de son tir et de son habileté à faire des passes. »

Âgé de 26 ans, le colosse de 6 pieds 6 pouces et 223 livres devrait normalement connaître les meilleures saisons de sa carrière au cours des prochaines années. Une carrière qui est déjà bien étoffée puisqu'il est devenu la saison dernière l'arrière le plus prolifique à l'attaque dans l'histoire du Lightning, en vertu de ses 65 buts, 236 aides et 301 points en 549 matchs en carrière avec l'équipe. Sans oublier qu'il a aidé le Lightning à atteindre la Finale de la Coupe Stanley au printemps 2015.

Hedman n'a montré qu'un différentiel de plus-3 l'hiver dernier, mais il a affiché ses meilleures statistiques en carrière à cet égard en 2015-16, soit plus-21 en 78 rencontres. Ses 132 tirs bloqués au cours de la dernière campagne ont été un sommet chez le Lightning; c'était la quatrième saison de suite qu'il atteignait le cap de la centaine à ce chapitre.

« Victor est un très, très bon joueur dans cette ligue. Il est exceptionnel », avait pour sa part affirmé l'entraîneur du Lightning Jon Cooper en mars dernier.

Hedman a récolté 28 points au scrutin réalisé auprès du panel d'experts de LNH.com, un de plus qu'Erik Karlsson des Sénateurs d'Ottawa, le lauréat du Norris en 2012 et 2015. Roman Josi, chef de file de l'excellente brigade défensive des Predators de Nashville, a quant à lui récolté 16 points, trois de plus que Burns. Tous les autres arrières ont reçu moins de 10 points.

Résultat du scrutin (points accordés sur une base 5-4-3-2-1) : Victor Hedman, Lightning de Tampa Bay, 28 points (quatre votes de première place), Erik Karlsson, Sénateurs d'Ottawa, 27 points (trois votes de première place), Roman Josi, Predators de Nashville, 16 points, Brent Burns, Sharks de San Jose, 13 points, Mark Giordano, Flames de Calgary, 7 points, Cam Fowler, Ducks d'Anaheim, 3 points, John Klingberg, Stars de Dallas, 3 points, Ryan Suter, Wild du Minnesota, 2 points, Alex Pietrangelo, Blues de St. Louis, 1 point, Kristopher Letang, Penguins de Pittsburgh, 2 points, Seth Jones, Blue Jackets de Columbus, 1 point, Kevin Shattenkirk, Rangers de New York, 1 point, Drew Doughty, Kings de Los Angeles, 1 point.

En voir plus