Skip to main content

Victoire in extremis des Canadiens face aux Bruins

Paul Byron fait pencher la balance vers la fin du troisième vingt

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens accordent peut-être trop de tirs à leurs rivaux, mais tant qu'ils marqueront plus de buts qu'eux, ça ne pose aucun problème.

Dominés 43-23 dans la colonne des lancers par les Bruins de Boston, mardi, ils ont eu le meilleur 3-2 au score - la colonne la plus importante - au Centre Bell.

« Ce n'est pas la bonne recette pour gagner des matchs », a candidement admis l'entraîneur Michel Therrien après avoir minimisé, pas plus tard que lundi, l'importance de la tendance des derniers matchs.

Video: Montréal défait Boston 3 à 2 à la maison

« J'apprécie ce que nous apporte les trios de (Alex) Galchenyuk et de (Torrey) Mitchell, Carey (Price) est excellent devant le filet, mais nous avons des choses à travailler, on s'entend », a-t-il continué.

« Notre plus gros problème dernièrement, c'est notre jeu avec la rondelle. Quand tu redonnes constamment la rondelle à l'adversaire, tu te retrouves continuellement en repli et à jouer sur les talons. Nous devons améliorer grandement cet aspect. »

Le Tricolore (11-1-1) est demeuré parfait à domicile avec un huitième succès grâce au troisième but de la saison de Paul Byron, inscrit à 1:02 de la fin de la troisième période.

Byron a complété la manœuvre de ses nouveaux partenaires de jeu, Alex Galchenyuk et Alexander Radulov.

Le trio a complété la soirée avec six points. Galchenyuk a aussi fourni un but tandis que Radulov a amassé deux passes et que Byron en a récolté une.

« C'est facile de jouer avec ces deux-là, a dit Byron. Je dois saisir ce type d'occasions parce qu'elles ne se présentent pas souvent. Je sais que je suis un joueur complet. Je peux être utilisé à toutes les sauces. »

Le défenseur Shea Weber a été l'autre marqueur, avec son quatrième filet déjà en supériorité numérique - un sommet dans la LNH pour un défenseur.

Carey Price a savouré un 11e gain d'affilée en saison régulière depuis la saison dernière, en repoussant 41 tirs. C'est une première dans la LNH depuis que Jaroslav Halak a réalisé l'exploit pour la dernière fois dans l'uniforme des Islanders de New York entre novembre et décembre 2014, selon le Elias Sports Bureau.

Le défenseur Colin Miller, avec son premier de la saison, et David Pastrnak, qui a touché la cible dans un cinquième match d'affilée, l'ont déjoué

À son deuxième départ seulement en carrière, le jeune Zane McIntyre s'est bien tiré d'affaire devant le but des Bruins (7-6-0) avec 20 arrêts.

But du match

Celui de Byron qui est venu trancher le débat. Il s'est présenté devant le but de McIntyre, qui devait composer avec la présence de joueurs, et il a enfoncé le disque libre dans le filet.

Video: 2e but de la soirée du trio Byron-Galchenyuk-Radulov

Arrêt du match

Price qui frustre le défenseur Torey Krug qui a dégainé sur réception pendant un jeu de puissance des Bruins en troisième période.

Video: Price ferme la porte deux fois de suite devant Krug

Moment marquant

Le rapide Byron est le dépanneur par excellence de l'entraîneur Michel Therrien. Appelé à jouer un rôle accru à l'attaque avec Galchenyuk et Radulov, il a admirablement relevé le défi. Il a amorcé la séquence du but de Galchenyuk dans le territoire des siens en faisant une passe à Radulov en zone neutre. Il a ajouté la cerise sur le gâteau en obtenant le filet victorieux à 18:58 du troisième tiers.

« Il peut s'acquitter de diverses tâches. L'important, c'est qu'il ne se dénature pas comme joueur. Il doit rester lui-même et utiliser sa rapidité », a affirmé l'entraîneur Therrien.

Jeu du match

Le but de Galchenyuk inscrit 20 secondes seulement après le filet chanceux des Bruins, à 5:08 du deuxième tiers, au terme d'une séquence où on a pu voir que l'art du revers ne se perd pas.

Video: Galchenyuk complète la passe de Radulov

Ce qu'ils ont dit

« Nous aurions mérité mieux, même de gagner. Nous avons suffisamment bien joué, si on regarde le nombre d'occasions provoquées et les tirs au but. C'est décevant dans un sens, mais réconfortant dans un autre d'avoir si bien fait dans le deuxième match d'une série de deux en autant de soirs. Si nous conservons la même attitude et le même niveau de concentration, nous gagnerons la plupart du temps » - L'entraîneur des Bruins Claude Julien.

« Rien n'est parfait. Nous visons d'être les meilleurs qu'on puisse être. Nous voulons nous améliorer et trouver une façon de restreindre les tirs des adversaires. La rondelle était comme une patate chaude ce soir. Nous avons eu des bonds favorables, mais trop souvent nous étions en retard sur le jeu ou incapables de faire des jeux. Ce n'est pas par manque d'effort par contre. » - L'attaquant des Canadiens Max Pacioretty.

Ce qu'il faut savoir

Galchenyuk a récolté au moins un point dans 10 des 13 matchs des Canadiens cette saison. Le jeune attaquant est en voie de s'élever au niveau de constance qu'on souhaite le voir atteindre. Il démontre en tout cas que la fructueuse séquence qu'il a connue vers la fin de la saison dernière n'est pas qu'un feu de paille.

Therrien a souligné la belle complicité qui s'est créée entre Galchenyuk et Radulov « qui nous amène l'offensive qu'on a besoin ».

La suite

Canadiens : Accueillent les Kings de Los Angeles pour le troisième match de leur séjour de quatre au Centre Bell, jeudi (19 h 30 (HE); RDS, FS-W, SN360).

Bruins : Sont de retour à domicile afin de recevoir les Blue Jackets de Columbus, jeudi (19 h (HE); FS-O, NESN).

 

En voir plus