Skip to main content

Vermette charmé par le statut d'aspirants des Ducks

Le vétéran attaquant québécois veut gagner la Coupe de nouveau avant la fin de sa carrière

par LNH.com / LNH.com

Après avoir connu les joies d'une conquête de la Coupe Stanley en 2015, Antoine Vermette a admis que la possibilité de joindre les rangs d'une autre équipe aspirante aux grands honneurs avait été un facteur important dans sa prise de décision d'accepter l'offre contractuelle de deux ans des Ducks d'Anaheim.

« J'ai toujours considéré les Ducks comme des prétendants à la Coupe Stanley », a avancé Vermette au cours d'un appel-conférence », lundi, peu de temps après que les Ducks lui eurent consenti un contrat de 3,5 millions $ (salaire annuel moyen de 1,75 million $ par saison).

« C'est important pour moi, a continué le vétéran joueur de centre. J'ai eu la chance de gagner la Coupe il n'y a pas si longtemps (avec les Blackhawks de Chicago) et maintenant, vers la fin de ma carrière, je crois en la valeur de cette équipe et de l'organisation. »

En fin de semaine dernière, le conseiller de Vermette, Allan Walsh, avait indiqué sur Twitter que cinq équipes avaient soumis des offres. Vermette a confirmé que les Ducks se sont manifestés peu de temps après le rachat de son contrat par les Coyotes de l'Arizona, le 1er août.

« À mesure que les pourparlers se déroulaient, quelques équipes manifestaient plus d'intérêt que d'autres, a souligné Vermette, qui a avoué avoir été pris de court par la décision des Coyotes de rompre les liens. Les Ducks ont été dans le portrait pendant tout le processus. »

Âgé de 34 ans, Vermette est perçu comme « vieux » dans la LNH d'aujourd'hui. Il n'a pas le sentiment toutefois de faire son âge.

« J'accorde beaucoup d'importance à ma préparation estivale avec le préparateur physique Raymond Veillette de Québec et je prends soin de moi pendant la saison, a-t-il mentionné. Je suis âgé de 34 ans, mais je ne me sens pas vieux. Je sais que ce n'est pas si vieux que ça, mais il y a tellement de jeunes joueurs maintenant dans la ligue. J'ai eu un superbe été d'entraînement. Je ne ménagerai pas les efforts, et j'espère que je pourrai jouer pendant encore longtemps. ».

Vermette, natif de Saint-Agapit dans la région de Québec, a disputé 76 matchs la saison dernière, réussissant 17 buts et récoltant 21 passes.

Il avait été échangé des Coyotes aux Blackhawks avant la date limite des transactions en 2015. Il a joué un rôle important dans la conquête de la Coupe des Blackhawks, avant de retourner chez les Coyotes la saison dernière.

En 910 rencontres en saison régulière, Vermette a obtenu 211 buts et 260 aides, en plus de 546 minutes de pénalités. Il a fourni 13 buts et 12 passes en 78 sorties en séries éliminatoires.

Depuis qu'il a fait ses débuts dans la LNH chez les Sénateurs d'Ottawa en 2003-04, Vermette se classe deuxième parmi les joueurs actifs avec un taux d'efficacité sur les mises au jeu de 55,8 pour cent (13 000 mises au jeu minimum). Il a fait partie des 10 meilleurs joueurs de centre à ce chapitre au cours des quatre dernières saisons.

En voir plus