Skip to main content

Une victoire qui redonne le sourire au Canadien, avant son retour à domicile

LNH.com @NHL

OTTAWA - C'est fou comme une victoire peut redonner le sourire à tout le monde. Plus que le résultat, c'est la façon que le Canadien a joué qui a ravi Guy Carbonneau.

"On parle de raffermir la défense depuis deux semaines et on n'a accordé que six buts dans nos quatre derniers matchs, a souligné l'entraîneur. J'apprécie notre jeu dernièrement. C'est en jouant de cette façon qu'on va finir par se sortir du pétrin."

Le bleu-blanc-rouge a mis fin à un périple de trois rencontres avec une fiche de deux victoires et une défaite.

"On a livré une bonne performance sur la route, a poursuivi Carbonneau. C'était comme un match d'échecs. Après deux périodes, les deux équipes ne totalisaient que 11 lancers chacune. C'est inhabituel pour une rencontre Canadien-Sénateurs."

Le pilote a souligné l'effort de tout le groupe de défenseurs, même si le jeune Ryan O'Byrne a de nouveau paru débordé par moments.

"Tous nos défenseurs ont bien joué. Dans les réunions qu'on a avec les joueurs, on demande aux défenseurs et aux attaquants de mieux se soutenir les uns les autres. On l'a bien fait ce soir. On savait que les Sénateurs sortiraient comme des enragés, même s'ils ont des blessés et qu'ils éprouvent des problèmes. On s'attendait à un match difficile."

Alex Tanguay, qui a procuré un deuxième gain au Tricolore en fusillade cette saison, a relevé l'effort que les Sénateurs ont déployé.

"C'est un gros point qu'on est allé chercher en fusillade. On a joué un bon match, notre meilleur depuis quelque temps. On a été solide en défense. C'est sûr qu'on ne marque pas autant de buts qu'on le voudrait, mais les occasions ne manquent pas. L'important, ce sont les deux points qu'on a récoltés."

Interrogé au sujet de Sergei Kostitsyn, qui a complété la soirée avec deux passes même s'il avait été relégué au sein du quatrième trio, Carbonneau a eu de bons mots.

"Il a bien répondu à l'appel. Je lui avais parlé ce matin pour lui dire de ne pas s'en faire, peu importe avec quels joueurs il évoluerait. Je lui avait dit qu'il ne verrait pas son temps d'utilisation diminuer. Il a du mérite, il a travaillé fort."

En voir plus