Skip to main content

Une tape sur les doigts à David Desharnais

Michel Therrien souhaite voir ses troupiers être plus hargneux face aux Kings, jeudi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Michel Therrien est plus préoccupé qu'il ne l'admet, finalement. Peut-être l'entraîneur des Canadiens a-t-il simplement voulu passer un message aux joueurs, mercredi, il a en tout cas laissé planer la possibilité d'apporter des changements à l'alignement en vue de l'affrontement contre les Kings de Los Angeles, jeudi.

Le vétéran joueur de centre David Desharnais est le principal visé, « mais il y en a d'autres qui peuvent en faire davantage », comme l'a souligné Therrien à l'issue de la séance d'entraînement de l'équipe.

De toute évidence, les mauvaises habitudes en défense observées dernièrement l'inquiètent plus qu'il ne laisse croire. Il avait en tout cas changé de ton par rapport au discours rassurant qu'il a tenu lundi, au lendemain de la victoire de 3-2 - qu'on peut qualifier de chanceuse - acquise contre les Bruins de Boston.

Sur la glace, il a soumis ses troupiers à des exercices plus virils afin de leur rappeler qu'ils doivent élever leur niveau de compétitivité.

Il a également modifié trois des trios d'attaquants en donnant au passage une tape sur les doigts de Desharnais.

À l'entraînement, Desharnais a dû partager les répétitions comme pivot du troisième trio avec Phillip Danault, qui évolue habituellement à l'aile gauche au sein de la quatrième unité.

Daniel Carr avait pris la place de Danault aux côtés de Torrey Mitchell et de Brian Flynn tandis que Sven Andrighetto s'est entraîné en compagnie de Tomas Plekanec et de Brendan Gallagher.

Desharnais/Danault avait comme ailiers Max Pacioretty et Andrew Shaw.

« Ce ne sont que des expérimentations, a précisé Therrien. Nous profitons des entraînements afin de tenter des choses. Nous verrons jeudi si nous ferons des changements. »

Shaw incidemment se retrouve dans la catégorie des joueurs qui peuvent en faire davantage.

« Les gars sont des professionnels. Ils savent très bien quand ils ne sont pas au sommet de leur forme. Ils n'ont pas besoin qu'on leur fasse de grands discours », a répondu Therrien quand on lui a parlé précisément de Shaw.

Desharnais le sait

Desharnais, qui n'a pas récolté de point dans ses neuf derniers matchs, ne s'est pas défilé. Il sait qu'il doit être plus productif.

« Je saisis le message de l'entraîneur. Je dois être meilleur. Les statistiques ont toujours été révélatrices pour moi. Si je n'obtiens pas de point, c'est difficile de rester dans la formation. Je donne une raison de plus aux entraîneurs de prendre la décision quand je n'ai pas de bonnes statistiques. Mardi, j'ai eu une chance de marquer incroyable, mais j'ai raté le but. Si j'avais compté, peut-être que je ne me retrouverais pas dans cette situation aujourd'hui.

« C'est à moi de me retrousser les manches et de redoubler d'ardeur. Ce n'est pas la première fois que je dois le faire. Je dois recommencer à noircir la feuille de pointage à cinq contre cinq. »

Le Tricolore (11-1-1) est mieux de surfer sur la vague du succès pendant que ça dure parce que la chance ne lui collera pas toujours à la peau.

Il est sorti vainqueur de quatre de ses cinq derniers matchs, même s'il a été largement dominé au chapitre des lancers. Il y a une limite à trouver des façons de gagner et peut-être que la limite sera bientôt atteinte.

D'autant que l'équipe a disputé la majorité de ses matchs à domicile jusqu'à maintenant cette saison (huit en 13 avant jeudi).

« J'ai dit mardi que la recette n'était pas bonne pour gagner des matchs, a répété Therrien. Nous devons ajouter y un ingrédient important. Je veux voir les joueurs élever leur niveau de compétitivité. C'est la raison pour laquelle je les ai soumis à des exercices plus physiques. Nous devons être plus alertes en récupérations de rondelle. Nos rivaux jeudi, les Kings, sont en feu et ils sont coriaces. Ils ont dans leurs rangs des joueurs de fort calibre. »

Therrien a confirmé la présence de Carey Price devant le filet. Price sera à la recherche d'un 12e gain d'affilée en saison régulière. Jonas Hiller des Ducks d'Anaheim est le dernier gardien de la LNH qui a signé l'exploit. Hiller a obtenu 14 victoires de suite entre le 6 décembre 2013 et le 12 janvier 2014, selon le Elias Sports Bureau.

En voir plus