Skip to main content

Une « situation étrange » pour les frères Staal en Caroline

Eric, le capitaine des Hurricanes, pourrait être échangé, laissant Jordan tout seul

par LNH.com @NHL / LNH.com

L'attaquant des Hurricanes de la Caroline Jordan Staal a admis se retrouver dans une « situation étrange » en raison du statut incertain de son frère, le capitaine des Hurricanes Eric Staal, en vue de la date limite des transactions dans la LNH.

Mais si, selon les rumeurs, Eric sera échangé aux Rangers de New York, où son frère Marc Staal est un défenseur, ça pourrait être acceptable.

« Ce sont les rumeurs. Si ça se passe, ce sera pas mal agréable de les voir jouer ensemble, a déclaré Jordan à TSN. Je ne sais pas ce qui va se passer. Je ne veux pas voir mon frère voler mon frère, mais au bout du compte, si ça arrive, c'est la réalité. Jouer aux côtés de ton frère et te battre pour deux points chaque soir, tu dois te pincer de temps en temps. C'était très plaisant. »

Eric Staal pourra devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet. Il a déclaré au News & Observer mercredi que les Hurricanes ne lui ont pas encore demandé de renoncer à sa clause de non-échange. L'échéancier viendra lundi à 15h H.E.

« On verra ce qui se passera », a dit Eric au journaliste Chip Alexander. « Pour moi, personnellement, il y a eu certaines discussions. On verra ce que les directeurs de l'équipe veulent faire ultimement et ce qu'ils croient être la meilleure décision pour cette équipe, et on verra où ça nous mènera.

« Ça dépend de toute évidence sur la situation et sur la destination. Mais je crois qu'on a un très bon rapport où on peut parler pour arriver à une conclusion. Je ne vais pas me retenir, mais ça devra être la bonne situation pour moi, aussi. »

Eric, 31 ans, a inscrit 10 buts et récolté 32 points en 61 matchs cette saison. Il a passé toutes ses 12 saisons dans la LNH avec les Hurricanes, qui l'ont sélectionné avec le deuxième choix au total lors du repêchage 2003 de la LNH. Jordan, 27 ans, évolue avec la Caroline depuis quatre saisons après son acquisition des Penguins de Pittsburgh, qui l'ont sélectionné avec le deuxième choix de la cuvée 2016.

« C'est une situation étrange », a confié Jordan au journaliste Frank Seravalli. « Évidemment, on est proches, et on parle l'un avec l'autre, mais il a très bien géré la situation. Il ne l'a pas apporté dans le vestiaire... c'est une période difficile pour Eric. C'est une entreprise et on veut accéder aux [séries éliminatoires de la Coupe Stanley]. On fait une poussée pour cela. »

La Caroline était à deux points de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Est avant son match face aux Maple Leafs de Toronto jeudi.

« C'est le scénario. C'est une situation également difficile pour nos directeurs et nos joueurs, a dit Jordan. Quoiqu'il arrive, on va nous pointer à la patinoire et travailler dur afin d'atteindre les séries. C'est l'objectif de tout le monde. »

En voir plus