Skip to main content

Une nouvelle rivalité pour Burrows

Le vétéran attaquant nouvellement acquis par les Sénateurs pourrait réaliser dès samedi qu'un match contre les Canadiens n'en est pas un comme un autre

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

OTTAWA - Alexandre Burrows ne connaît rien de la rivalité qui existe entre les Canadiens de Montréal et les Sénateurs d'Ottawa.

« Pour moi, vu de l'extérieur, c'est comme quand j'étais avec les Canucks (de Vancouver) et que nous affrontions les Oilers d'Edmonton ou les Flames de Calgary », a-t-il énoncé samedi matin, à l'issue de la séance d'entraînement matinale des Sénateurs.

« Pour moi, c'est un match comme un autre un samedi soir », a ajouté Burrows, que les Sénateurs ont acquis des Canucks avant la date limite des transactions dans la LNH.

Le combatif attaquant pourrait changer d'idée dès samedi au Centre Canadian Tire (19 h (HE); TVA Sports, SN), à l'occasion du début de la trilogie des affrontements Canadiens-Sénateurs qui animeront la prochaine semaine.

Les deux équipes recroiseront le fer dès dimanche au Centre Bell (19 h 30 HE; RDS, SN). Le troisième choc aura lieu au Centre Bell le samedi 25 mars (19h HE; TVA Sports, SN).

Burrows n'a qu'à demander à son coéquipier québécois Jean-Gabriel Pageau, qui est toujours gonflé à bloc quand il se mesure aux Canadiens.

« Ce sont des matchs que la motivation est facile à trouver », a commenté Pageau qui a réussi six buts en 12 matchs en saison régulière contre le Tricolore. « Après la sieste d'après-midi, tu as hâte d'aller à l'aréna. C'est la même chose pour les amateurs. Tout le monde est dans l'atmosphère des séries éliminatoires. C'est notre mentalité dans le moment. 

« Sur le plan personnel, c'est une première pour moi une série aller-retour contre la même équipe si importante en saison régulière », a ajouté le Gatinois.

L'enjeu du programme double de la fin de semaine est effectivement majeur : le premier rang de la section Atlantique.

Les Canadiens (39-23-8) détiennent une avance d'un point sur les Sénateurs (39-23-7), en ayant joué un match de plus. 

L'entraîneur des Sénateurs Guy Boucher a dit n'accorder aucune importance au classement.

« Ça fait 20 ans que je suis entraîneur et je n'ai jamais regardé le classement. Les amateurs se concentrent là-dessus. Comme entraîneur et comme joueurs, l'accent doit être mis sur ce qu'il faut faire afin d'avoir du succès contre notre prochain adversaire. Pendant toute la semaine, on m'a posé des questions au sujet des Canadiens. Ça fait deux mois que je ne les ai pas vus jouer. J'ai regardé trois de leurs matchs vendredi.

« Quand tu cours après le classement, tu n'es pas concentré sur la tâche à accomplir, a-t-il repris. Dans le feu de l'action, quand tu dois faire une passe ou bloquer un tir, le classement, tu n'as pas le temps d'y penser. » 

Boucher n'a pas trop cassé les oreilles de ses troupiers avec les trois matchs à venir contre les Canadiens.

« Guy n'en a pas trop parlé, a dit Burrows. Il nous a simplement dit que nous avions un gros match à jouer samedi. »

Beaulieu de retour

Dans le camp des Canadiens, le jeune défenseur Nathan Beaulieu va réintégrer la formation après avoir été laissé de côté à l'occasion de la dernière rencontre. Le Russe Alexei Emelin va écoper pour la deuxième fois en quatre matchs.

« C'est le système de rotation qui se poursuit », a tenu à dire Julien. « Nous savons tous qu'Alexei connaît de moins bons moments, c'est un défenseur sur lequel on compte. Nous avons besoin de tout le monde. Je ne veux pas voir des joueurs rester inactifs pendant trop longtemps. »

Boucher va miser sur le vétéran Craig Anderson comme gardien. Anderson a été incommodé par une blessure au bas du corps dernièrement. Il fera face à Carey Price.

Alignement prévu des Canadiens

Max Pacioretty - Alex Galchenyuk - Alex Radulov
Paul Byron - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Artturi Lehkonen Tomas Plekanec - Andrew Shaw
Dwight King - Steve Ott - Torrey Mitchell

Andrei Markov - Shea Weber
Brandon Davidson - Jeff Petry
Nathan Beaulieu - Jordie Benn

Carey Price
Al Montoya

Retranchés : Alexei Emelin, Andreas Martinsen, Michael McCarron, 
Blessés : Nikita Nesterov (bas du corps), Brian Flynn (haut du corps)

Alignement prévu des Sénateurs

Zack Smith - Kyle Turris - Bobby Ryan
Ryan Dzingel - Derick Brassard - Alexandre Burrows
Mike Hoffman - Jean-Gabriel Pageau - Tom Pyatt
Viktor Stalberg - Chris Kelly - Tommy Wingels

Marc Methot - Erik Karlsson
Dion Phaneuf - Codi Ceci
Mark Borowiecki - Chris Wideman

Craig Anderson

Mike Condon

Retranchés : Fredrik Claesson, Jyrki Jokipakka, Chris DiDomenico
Blessés : Mark Stone (bas du corps), Chris Neil (doigt fracturé), Clarke MacArthur (commotion)

En voir plus