Skip to main content

Une journée additionnelle de repos qui fait l'affaire des Hurricanes

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Les Hurricanes de la Caroline sont heureux que les deux premiers matchs de la finale de l'Association Est soient espacés de deux jours. La journée additionnelle de récupération va peut-être permettre à leurs deux attaquants, blessés lundi, d'être prêts à rejouer, jeudi.

La perte de Tuomo Ruutu et d'Erik Cole, dans la défaite de 3-2 face aux Penguins de Pittsburgh, pourrait s'avérer coûteuse dans le camp des Canes. Les deux joueurs ont subi des blessures à la jambe droite. Ruutu a quitté à la neuvième minute du premier vingt et Cole à neuf minutes de la fin du troisième tiers.

"On va voir ce qui va arriver, mais nous ne sommes pas à court de joueurs ici. Nous avons neuf réservistes à notre disponibilité", a mentionné l'entraîneur Paul Maurice, qui ne paraissait aucunement soucieux quand il a rencontré les médias, mardi matin.

Ruutu et Cole ne connaissent pas de bonnes séries sur le plan de la production offensive. Ruutu, un marqueur de 26 buts en saison régulière, n'en a obtenu qu'un en séries, en plus de trois passes. Cole, lui, n'a que trois aides à sa fiche.

"Tuomo a été peu efficace au cours des deux premières séries tandis qu'on estimait qu'Erik commençait à montrer des signes encourageants, a-t-il repris. Ils sont deux rouages importants dans le style de jeu combatif qu'on préconise. Mais leur éventuelle absence n'affecterait pas tant que ça notre style."

Maurice a indiqué qu'il devra modifier les trois principaux trios advenant le cas, en plus de décider s'il va muter à l'aile le joueur de centre Jussi Jokinen.

Cooke sanctionné?

Ruutu s'est blessé au cours d'une bousculade avec le défenseur Mark Eaton devant le filet des Penguins tandis que Cole a paru subir une sérieuse blessure au genou droit à la suite d'une collision genou contre genou avec Matt Cooke. L'incident n'a pas été sans rappeler celui entre Alexander Ovechkin des Capitals de Washington et Sergei Gonchar des Penguins, au cours de la série entre les deux équipes.

Gonchar a été contraint de rater deux rencontres en raison d'une blessure au genou droit. Il est de retour depuis le match numéro sept, mais il n'est pas au sommet de sa forme. Les Penguins n'avaient pas manqué de blâmer Ovehckin, qui a été blanchi par la LNH.

Pourtant, Cooke a tenu exactement le même discours qu'Ovechkin, en expliquant que Cole a tenté d'éviter le coup d'épaule qu'il s'apprêtait à lui donner et qu'il n'a pu freiner son élan.

"C'est le hockey, ça arrive dans le feu de l'action", a-t-il ajouté, en qualifiant le geste de purement accidentel.

Cole ne l'entendait pas ainsi. Il ne s'est pas gêné pour faire connaître son mécontentement à Cooke, à son retour au banc de l'équipe.

Mardi, les Hurricanes n'ont pas fait de vagues au sujet de l'incident. Les joueurs interrogés ont dit qu'ils n'avaient rien vu. C'était sans doute le mot d'ordre. Maurice s'est abstenu de commenter, en soutenant que ce n'était pas à lui de le faire.

"Moi, je ne suis que l'entraîneur, a-t-il répondu quand on lui a demandé si les Hurricanes porteraient l'incident à l'attention des dirigeants de la LNH. Mais je sais que la ligue se penche sur ce genre de choses. On regarde tous les matchs en passant, vous savez."

Quant au directeur général des Penguins, Ray Shero, il a pris position en déclarant que Cooke ne mérite pas d'être sanctionné.

"Il y a eu un geste semblable au cours de la série entre les Hurricanes et les Bruins: Chad LaRose aux dépens de Marc Savard dans le sixième match", a-t-il simplement apporté comme argument.

LaRose, des Hurricanes, n'a pas été sanctionné.

En voir plus