Skip to main content

Binnington sera récompensé par les Blues, dit le DG

Armstrong a hâte d'accorder une « hausse de salaire considérable » au gardien, qui pourrait devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet

par LNH.com @LNH_FR

Jordan Binnington devrait recevoir un contrat lucratif après que le gardien recrue ait aidé les Blues de St. Louis à remporter la Coupe Stanley pour la première fois, selon ce qu'a indiqué le directeur général Doug Armstrong jeudi.

« Il obtiendra une hausse de salaire considérable cet été et nous avons hâte de le payer », a déclaré Armstrong sur les ondes de Sportsnet 590 The Fan, jeudi, un jour après que les Blues eurent vaincu les Bruins de Boston 4-1 dans le match no 7 de la Finale de la Coupe Stanley.

À LIRE : St. Louis peut festoyer après 51 saisons! | O'Reilly remporte le trophée Conn-Smythe | La douce revanche de Perron | Montmagny aura de la grande visite cet été | Bouwmeester reçoit la Coupe des mains de Pietrangelo après la victoire |

Le gardien de 25 ans, qui pourrait devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet, a établi le record pour les victoires dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley par une recrue, lui qui a compilé une fiche de 16-10 avec une moyenne de buts alloués de 2,46, un pourcentage d'arrêts de ,914 et un blanchissage en 26 matchs.

Il a paraphé un contrat d'un an avec St. Louis le 6 juillet 2018 et a entamé la saison comme quatrième gardien dans l'organisation des Blues.

« Ça n'a pas toujours été facile. Il y a eu des revers. J'ai dû gérer des situations difficiles », a affirmé Binnington à la suite du match no 7. « Plus le défi est gros, plus il faut être à la hauteur. J'ai tenté de m'adapter au défi chaque jour, d'être le gardien que je croyais pouvoir être et de profiter de mes aptitudes. »

Binnington, finaliste pour l'obtention du trophée Calder, remis à la meilleure recrue dans la LNH, a présenté une fiche de 24-5-1 avec une moyenne de 1,89, un taux d'efficacité de ,927 et cinq blanchissages en 32 matchs de saison régulière (30 départs) après avoir obtenu son premier départ dans la LNH le 7 janvier. St. Louis a maintenu une fiche de 29-9-5 depuis cette date pour grimper du dernier rang du classement général jusqu'au troisième rang dans la section Centrale.

« Nous ne jouions pas bien et nous avons effectué un changement de gardien, a raconté Armstrong. Binnington était notre meilleur gardien dans la Ligue américaine (de hockey) au moment de son rappel. Il faut accorder du mérite à (l'entraîneur) Craig [Berube]. Plutôt que de le jeter dans la fosse aux lions, il lui a donné quelques semaines pour s'entraîner et s'ajuster à la Ligue. Je mentirais si je disais que je m'attendais à cela. »

Video: STL@BOS, #7: Binnington s'étire et vole Nordstrom

Binnington, sélectionné par les Blues en troisième ronde (87e au total) du repêchage 2011 de la LNH, a remplacé Jake Allen, qui a participé à un match des séries en relève à Binnington. Allen, qui a compilé une fiche de 19-17-8 avec une moyenne de 2,83, un taux d'efficacité de ,905 et trois jeux blancs en 46 matchs (45 départs) en saison régulière, a encore deux saisons à écouler à un contrat de quatre ans d'une valeur de 17,4 millions $ signé le 1er juillet 2016.

Binnington a terminé les séries avec une fiche de 8-2, une moyenne de 1,78 et un pourcentage d'arrêts de ,937 dans les matchs suivant une défaite.

« La manière dont il a répondu à une défaite en saison régulière et en séries éliminatoires en dit long sur sa force mentale, a souligné Armstrong. Il a mérité tous les éloges qu'il reçoit. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.