Skip to main content

Une dernière chance pour les prétendants du Tricolore, vendredi

Claude Julien évoque que des postes demeurent disponibles au sein du quatrième trio ainsi qu'en défense

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Rien n'est encore joué chez les Canadiens de Montréal avant les deux derniers matchs préparatoires, vendredi et samedi. L'entraîneur Claude Julien a affirmé jeudi que des postes demeurent prenables, tant à l'attaque qu'en défense. 

Le constat des six défaites encaissées en autant de sorties de l'équipe est que la relève n'a pas été à la hauteur. 

Si ce n'était du calendrier préparatoire chargé du CH, plusieurs prétendants auraient déjà plié bagage plutôt que d'obtenir une dernière chance de se mettre en évidence possiblement dès vendredi au Centre Bell, à l'occasion de la visite des Panthers de la Floride. 

Samedi, pour le passage des Sénateurs d'Ottawa, Julien a déjà indiqué qu'il fera appel à la formation, à quelques exceptions près, qui amorcera la saison régulière, le 5 octobre. 

« C'est encore ouvert », a martelé Julien après avoir soumis le groupe à une séance d'entraînement marquée au sceau de l'intensité. « Il y a des ouvertures à l'attaque et en défense », a-t-il précisé plus tard en anglais. 

L'utilisation du pluriel par Julien pour ce qui est de l'attaque signifie qu'il y a plus que le poste de joueur de centre de quatrième trio qui est disponible. 

Julien a clairement indiqué que les postes de sixième et septième défenseurs restent à combler. Des jeunes comme Brandon Davidson, Joe Morrow, Éric Gélinas et Jakub Jerabek ainsi que le vétéran Mark Streit n'ont pas saisi la balle au bond jusqu'à maintenant. 

Il a ajouté que l'absence de David Schlemko, qui n'a pas encore vu d'action en raison d'une blessure à une main qui tarde à guérir, vient compliquer la tâche. 

La verte recrue Victor Mete continue de créer la surprise et on le soumettra à une autre audition vendredi. Mete jouera en compagnie d'un partenaire différent que Shea Weber, soit Jordie Benn. 

« Nous voulons voir comment il va se comporter avec un autre partenaire, a expliqué Julien. Il peut également jouer du côté droit, comme il l'a fait dans les rangs juniors. Nous sommes très heureux de sa performance au camp. Nous devons approfondir l'évaluation dans son cas. » 

Mete, qui est âgé de 19 ans, a admis qu'il croit de plus en plus en ses chances de mériter un poste. 

« Nous arrivons à la fin du camp, le dénouement approche, a-t-il souligné. J'espère que je pourrai continuer de montrer ce dont je suis capable dans les derniers matchs. Je vois cette occasion d'évoluer avec un nouveau partenaire comme un autre défi à relever sur le plan personnel. Jordie (Benn) est un autre défenseur expérimenté qui peut m'aider. » 

En ce qui a trait au manque de rendement des autres défenseurs, Julien a rappelé qu'un gars comme Davidson avait montré de belles choses vers la fin de la saison dernière et il s'est porté à la défense de Streit quand on lui a posé une question au sujet du Suisse. 

Le Tchèque recrue Jakub Jerabek, qui a livré deux rencontres, s'est entraîné en compagnie de Weber à la place de Mete, jeudi. Julien a indiqué que Jerabek sera en uniforme, vendredi. 

Pour le reste, l'entraîneur a dit qu'il finaliserait la formation qu'on enverra dans la mêlée face aux Panthers que vendredi matin. 

Le jeune ailier Nikita Scherbak, qu'on a rappelé du Rocket de Laval jeudi, sera en uniforme. 

Julien a expliqué qu'on en saura davantage quant à la situation des gardiens qui s'est obscurcie cette semaine à la suite des blessures que le vétéran Al Montoya (cou) et le jeune Charlie Lindgren (bas du corps) ont subies. 

Il n'a pas écarté la possibilité que les deux gardiens puissent être en mesure de renouer avec l'action sous peu, voire peut-être dès vendredi. 

Si ce n'était pas le cas, le jeune québécois Zachary Fucale sera possiblement envoyé dans la mêlée. 

Carey Price devrait disputer toute la dernière rencontre face aux Sénateurs, samedi. 

Les Canadiens ont retranché l'attaquant Chris Terry, en soumettant son nom au ballottage comme ils l'avaient fait la veille avec le défenseur Matt Taormina, qui n'a pas été réclamé. Taormina a donc rejoint l'équipe-école du CH, le Rocket de Laval.

En voir plus