Skip to main content

Une cérémonie marquée au sceau de la sobriété

Muller, Price, Weber et Radulov les plus acclamés au Centre Bell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

De Demers à Pacioretty

PIT@MTL: Pacioretty reçoit le flambeau de Demers

Le capitaine des Canadiens Max Pacioretty reçoit le flambeau de la légende Jacques Demers, puis il ouvre la marque dans la 1re minute.

  • 00:53 •

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal ont sobrement marqué le début de leur saison régulière au Centre Bell avant d'affronter les Penguins de Pittsburgh, mardi.

Le clou de la cérémonie a été quand Jacques Demers, le dernier entraîneur qui a remporté la Coupe Stanley à la barre des Canadiens de Montréal en 1993, a remis le flambeau au capitaine Max Pacioretty.

Demers a été terrassé par un accident vasculaire cérébral le 6 avril. Même diminué physiquement et confiné à un fauteuil roulant, l'homme âgé de 72 ans n'a pas perdu son sourire légendaire.

« C'était un moment particulier pour moi, a commenté l'entraîneur Michel Therrien. Avant toute chose, l'organisation a montré sa classe habituelle avec cette cérémonie. Jacques Demers n'est pas un ami proche, mais j'ai tellement de respect pour ce qu'il a accompli et l'homme qu'il est. C'était agréable de le voir. Quand je suis allé le chercher derrière, ç'a été émouvant pour beaucoup de gens. »

Demers n'a pas été le seul membre de la formation championne de 1993 qui a été acclamé par la foule. Le nouvel entraîneur associé Kirk Muller, qui est de retour dans le giron de l'équipe après avoir agi comme adjoint à l'entraîneur entre les années 2006 et 2011, a reçu un vibrant accueil des partisans.

Chez les joueurs, le gardien Carey Price a été le plus applaudi. Dernier à être présenté au public, le gardien vedette s'est présenté près du banc des joueurs en habit de rue. Il a salué la foule à quelques reprises, avant de se ranger à côté de Muller.

Le nouveau défenseur Shea Weber est demeuré de glace malgré l'accueil fort chaleureux que les gens lui ont réservé.

« J'ai apprécié. Oui j'ai bien apprécié », a-t-il réagi quand on lui a fait remarquer qu'il était très sérieux. « Je ne suis pas trop du genre à sourire sur une patinoire de hockey. Les gens devraient maintenant le savoir », a-t-il renchéri... en arborant un sourire!

L'attaquant russe Alexander Radulov est un autre nouveau venu qui a reçu un très bel accueil.

Il deviendra vite un des préférés du public en raison de son style fougueux et de son exubérance. Après qu'il eut réussi son premier but dans son nouvel uniforme, les partisans ont commencé à scander « Radu, Radu ». Amusé, le principal intéressé a dit avoir bien entendu les cris.

 

En voir plus