Skip to main content

Une campagne contre la délocalisation des emplois dans les chandails de hockey

LNH.com @NHL

MONTREAL - Des syndicats du secteur du vêtement lancent une campagne pancanadienne pour convaincre Reebok de ramener au Canada les emplois reliés à la confection de chandails de hockey qui ont déjà été délocalisés vers la Chine.

Le regroupement syndical Unite Here a lancé le volet québécois de sa campagne, jeudi, devant un magasin Reebok du centre-ville de Montréal qui vend justement ces chandails de hockey et autres articles promotionnels de la Ligue nationale de hockey.

La directrice du Conseil du Québec de Unite Here, Lina Aristeo, également vice-présidente de la FTQ, a souligné que déjà quatre entreprises fabriquant ces articles de la Ligue nationale de hockey ont fermé au Québec, à Drummondville, Cowansville, Cap-de-la-Madeleine et Richmond, en plus de celle de Harrow en Ontario.

Ce sont ainsi 500 emplois qui ont été perdus au Québec, 600 dans l'ensemble du Canada.

Mme Aristeo affirme que le hockey est le sport national du Canada et que les chandails de la Ligue nationale de hockey devraient en conséquence être fabriqués au Canada.

En voir plus