Skip to main content

Une bonne claque au visage pour les Sénateurs

Ottawa a été dominé dans une défaite de 4-1 face aux Rangers

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEW YORK - Les Sénateurs d'Ottawa s'attendaient à du jeu désespéré des Rangers de New York lors du match no 3 de la série de deuxième ronde dans l'Est devant une foule énergique au Madison Square Garden, mardi.

Ce qu'ils n'anticipaient pas, c'est l'ampleur leur réponse au moment où ils en avaient le plus besoin.

Les Rangers ont été l'équipe la plus désespérée, la plus déterminée dans une victoire de 4-1 qui leur a permis de réduire l'écart à 2-1 dans la série.

« Ils ont été rapides et nous étions deuxièmes dans tous les aspects, a dit l'entraîneur des Sénateurs Guy Boucher. Nous étions deuxièmes au niveau mental, dans l'exécution et dans le jeu physique. Nous avons eu une bonne claque au visage et nous devons nous remettre au travail. »

En plus d'avoir perdu le match, les Sénateurs ont aussi perdu les services du joueur de centre Zack Smith (haut du corps) et de l'ailier droit Bobby Ryan (bas du corps). Smith a joué seulement durant 1:50 en première période et n'est jamais revenu au jeu. Ryan a quitté la patinoire à 7:23 de la troisième après avoir bloqué un tir.

« Nous allons évaluer la situation des blessés mercredi, a indiqué Boucher. Nous avons perdu des gars tout au long de la saison et nous avons obtenu les mêmes résultats. »

Boucher a indiqué que si Ryan et Smith devaient s'absenter, il pourrait faire appel aux attaquants Tom Pyatt ou Chris Kelly ou au défenseur Chris Wideman.

« C'est plus à propos de qui va jouer et qui est prêt à jouer et j'ai toute la confiance au monde que les joueurs vont rebondir », a ajouté Boucher

Le match no 4 au Madison Square Garden aura lieu jeudi (19h30 HE; NBCSN, CBC, TVA Sports).

« Nous n'avons pas assez bien amorcé le match, c'est simple, a dit le défenseur Dion Phaneuf. Si vous ne commencez pas le match de la bonne manière, vous êtes déjà en retard. Quand vous êtes en retard, vous tentez de revenir dans le match. Nous devons mieux amorcer la rencontre; ça nous a coûtés le match. Ils ont trouvé le moyen de jouer à un meilleur niveau et ce n'est pas acceptable. »

Les Sénateurs se sont retrouvés dans la même situation lors de la deuxième période du deuxième match quand les Rangers ont inscrit trois buts sur 19 lancers pour prendre une avance de 4-2. Dans ce match, toutefois, Ottawa a calmé le jeu et l'a éventuellement emporter 6-5 grâce au quatrième but du match de Jean-Gabriel Pageau en deuxième prolongation.

Les Rangers n'ont pas eu ce problème mardi.

« Vous avez une équipe qui ne veut pas tomber en retard 3-0 et la crainte est vraiment tangible, a dit Boucher. Le sentiment d'urgence qui vient avec ça a été l'histoire de la première période et quand ils jouent de cette manière et que vous ne le faites pas, vous n'avez aucune chance. »

Les Rangers ont marqué deux buts sur 15 tirs en première période et deux autres sur neuf lancers au deuxième vingt avant que Pageau touche la cible à 18 :49 de la deuxième.

Les Sénateurs n'ont pu assurer une présence devant le filet adverse ou de la pression en zone offensive au cours de la rencontre, et cela semblait évident dès la mise au jeu initiale. Les Sénateurs semblaient désorganisés; le défenseur Erik Karlsson et l'attaquant Mark Stone sont même entrés en collision en milieu de deuxième lorsque Rick Nash a trouvé le fond du filet pour faire 3-0.

« Ils avaient beaucoup d'énergie à leur premier match à domicile et nous en avions parlé avant le match, a déclaré Kyle Turris. Nous ne voulions pas seulement temporiser le jeu, nous voulions le contrer mais nous sommes sortis amorphes et il n'y a pas d'excuses. »

Le gardien Craig Anderson, qui a réussi 26 arrêts, a été le meilleur joueur des Sénateurs.

« Ce n'était pas une bonne performance pour nous, a dit Karlsson. Nous n'avons pas pu trouver un moyen d'exécuter de la manière que nous voulions et ils ont été opportunistes. Nous leur avons donné trop d'espace. »

En voir plus